Nouakchott,  19/05/2010
M. Alain Joyandet, secrétaire d'Etat français auprès du ministre des affaires étrangères, chargé de la coopération et de la francophonie, a déclaré que la France aidera la Mauritanie à mettre en place une centrale de production d'énergie à partir du gaz, d'une capacité de 350 MW, soulignant l'engagement de son pays à soutenir le gouvernement mauritanien issu d'élections libres et transparentes ayant bénéficié de la reconnaissance de la communauté internationale.
Le responsable français a ajouté, mercredi soir au cours d'un point de presse qu'il a tenu à l'Aéroport de Nouakchott à l'issue d'une visite en Mauritanie, avoir fait avec le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz le point sur les programmes communs de coopération, avant de dire que ces programmes sont dynamiques et vont se raffermir dans l'avenir.
M. Alain Joyandet a également précisé que la France soutient la Mauritanie en particulier dans les domaines de la sécurité à travers la formation et la fourniture des équipements.
"Nous avons évoqué la question de sécurité dans la sous région qui doit être résolue par les Etats de la région", a dit le responsable français, précisant que la "France apporte une aide matérielle et de la formation dans le cadre de sa collaboration avec les pays de la sous région dans la lutte contre le phénomène d'insécurité qui est d'abord un problème de souveraineté de ces pays mais il peut avoir une influence au delà des frontières, c'est pourquoi la France et les européens aident les Etats de la sous région à faire face à ce problème de sécurité".
Il a aussi souligné que la France qui ne fait jamais d'ingérence dans les affaires politiques intérieures des pays avec lesquels elle a des programmes de coopération, juge tout à fait légitime qu'un membre de son gouvernement rende visite au Président de la République Islamique de Mauritanie qui a été élu dans le cadre d'élections validées par la communauté internationale.
M. Alain Joyandet a également dit que sa visite vise à mettre en oeuvre des programmes de coopération et les développer notamment dans deux secteurs qui nous tiennent à coeur tout comme ils tiennent à coeur le Président Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement. Il s'agit des secteurs de la sécurité et de l'énergie qui peut être un secteur d'avenir et qui est l'un des projets du Président de la République et de son gouvernement".
Et le responsable français d'ajouter "Voila un exemple concret et je suis venu ce matin dire au Président de la République que nous allions l'aider et aider le gouvernement dans ce grand projet de création d'une nouvelle unité de production de l'énergie à partir du gaz avec une capacité de plus de 350 MW".
Il a précisé que c'est un projet qui concerne l'ensemble du pays et qui sera mis en oeuvre avec nos partenaires multilatéraux, notamment la Banque Mondiale.
"C'est une visite de travail concrète et constructive et l'essentiel est que la France soit aux côtés de la Mauritanie et qu'elle renouvelle son engagement dans l'intérêt des Mauritaniens mais aussi de la France car, comme vous le savez, nos partenariats stratégiques se veulent des partenariats d'égal à égal, dans le respect mutuel", a-t-il aussi ajouté, avant de dire que la France a aussi évidemment intérêt à ce que la Mauritanie se développe et puisse continuer à être un partenaire de la Mauritanie qui un est un Etat stratégique dans la région.
S'agissant des relations entre le pouvoir et l'opposition en Mauritanie, le secrétaire d'Etat français a souligné être persuadé que le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz a la volonté d'organiser le dialogue entre les deux parties et précisé que la France soutient une telle approche.


AMI
Dernière modification : 19/05/2010 18:24:00