Editoriaux

La Foire de tous les espoirs

Nouakchott,  31/03/2021
A l'occasion du lancement de la Foire nationale de l'élevage par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le journal Horizons a publié un éditorial sous le titre "La foire de tous les espoirs". Le journal y fait une analyse de cet important événement et le situe dans le contexte plus global d'une mise à niveau de l'économie et plus particulièrement d'une réhabilitation des secteurs de l’économie traditionnelle.

Voici le texte de cet éditorial:

"La foire de tous les espoirs

Parce qu’il joue un rôle primordial dans la vie de tous les citoyens, en fournissant une importante partie de l’alimentation, en garantissant des emplois, des revenus et des opportunités économiques, le secteur de l’élevage est actuellement au centre des préoccupations des pouvoirs publics.

Le lancement par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, de la première foire de l’élevage du pays, organisée, aujourd’hui, à Timbédra, traduit de façon éloquente tout l’intérêt accordé, désormais, à cet important pan de l’économie nationale.

L’évènement envoie un message sans ambigüité : celui d’une mise à niveau non sélective de l’économie, tant l’élevage est, longtemps, resté le parent pauvre des secteurs primaires de l’économie. Un choix de réhabilitation clairement affirmé dans le programme du Président de la République.

Cette première édition de la foire de l’élevage permettra de faire connaître le potentiel pastoral du pays, mettra en partage les expertises en la matière, favorisera des transactions commerciales et l’investissement ; tout comme elle sera l’occasion de nouer des relations de partenariat d’affaires avec les différents intervenants, permettant de promouvoir les activités du secteur, d’améliorer les revenus des éleveurs et les conditions de vie des populations.

Elle servira de première plateforme de consultation et de concertation avec les acteurs pour les impliquer davantage dans l’évaluation, la conception, la conduite et la mise en œuvre des politiques et programmes du secteur et donner, ainsi, le coup d’envoi effectif de politiques économiques viables et pérennes de valorisation des ressources de l’arrière-fond du pays, en prenant en compte les défis climatiques et environnementaux.

Une valorisation qui passe nécessairement par une modernisation du secteur, par l’introduction de fermes d’embouches, d’unités laitières, de transformation des sous-produits, d’infrastructures de conservation et de production fourragère industrielle.

Une valorisation qui passe aussi par l’accès des éleveurs aux ressources productives et à l'information, et des promoteurs de l’agroalimentaire aux technologies, à la formation et aux crédits.

Il s’agit également d’entrevoir un système de planification qui permettra d'optimiser les ressources du développement et de fournir l'appui et l'environnement économique nécessaires pour que les éleveurs puissent exploiter tout leur potentiel de ressources animales. Ils détiennent des connaissances traditionnelles d’une richesse incommensurable dont l’effet sera multiplicateur, une fois couplées aux techniques modernes de l’élevage.

Cette manifestation sera l’occasion d’amorcer ce couplage et de conduire une réflexion profonde, des rencontres de contacts et d’affaires nouées entre les différents acteurs autour des filières et d’induire une synergie de leurs différents apports pour impulser le secteur et lui faire jouer un rôle économique plus dynamique.

Proposer une véritable alternative pour moderniser le secteur de l’élevage, diversifier ses filières, augmenter son rendement et œuvrer à son intégration harmonieuse dans le tissu économique national, mais aussi régional, afin qu’il participe davantage à la création d’emplois et de valeur ajoutée, et de contribuer plus largement à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté. Voilà des objectifs que se fixe la Mauritanie pour promouvoir le secteur de l’élevage et autant d’axes qui seront au centre de la réflexion au cours de cette première édition de la Foire nationale de l’élevage.

Car, nous l’espérons, ce ne sont là que les germes d’une tradition qui sera poursuivie pour la promotion d’un secteur qui s’est toujours révélé valeur refuge et source de résilience.

Horizons".
Dernière modification : 31/03/2021 17:40:44