Activités gouvernementales

Journée d’échanges Medias-Covid 19: vers plus de transparence dans la fourniture de l'information

Nouakchott,  04/03/2021
La Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) a organisé jeudi une journée d’échanges Medias-Covid-19, au niveau de son siège, sur la couverture médiatique de la pandémie.

A l’ouverture de cette journée, le ministre de la santé, Dr. Mohamed Nedhirou Hamed, a précisé que la Covid est encore là, même si la deuxième vague a diminué mais il y a encore quelques cas et tant qu’il y a des cas le risque d’avoir la troisième vague demeure.

Dans les autres pays la troisième est venue plus rapidement que la deuxième donc il y a toujours des craintes ce qui requiert que les mesures soient toujours maintenues, a dit le ministre.

S’agissant des informations au niveau du ministère de la santé, le ministre a indiqué que la responsabilité du ministère comme d’ailleurs celle de la presse consiste à faire parvenir les nouvelles de façon précise au citoyen qui est l’objectif et la finalité de notre action. Les nouvelles contradictoires conduisent à la panique chez les citoyens. C’est pourquoi le département en a pris conscience et a décidé d’organiser un point de presse car seul un citoyen bien informé peut accompagner l’action du gouvernement.

Le deuxième élément c’est l’importance de la transparence dans l’information, ce sur lequel a insisté le Président de la République qui a donné ses instructions pour que le ministère puisse donner l’information exacte et en temps opportun pour que les médias puissent la traiter de manière objective, a ajouté le ministre.

Le deuxième principe au demeurant essentiel c’est le partenariat, nous considérons que la session d’aujourd’hui est très utile par ce qu’elle lance un certain partenariat qu’il faut mettre en œuvre entre le ministère de la santé et les agences de communication.

Au ministère de la santé, nous avons la responsabilité de donner une information fiable et aux agences de la communication celle de la transmettre et de l’analyser de la manière la plus objective possible, a souligné Dr Mohamed Nedhirou Hamed, avant de conclure que le ministère de la santé a pris quelques mesures telle que l’élaboration d’un DRAFT de stratégie de communication qui développe certains canaux d’informations dont une page face- book active et d’autres pour les mettre à la disposition des agences de communication et des citoyens afin qu’ils puissent disposer d’une l’information authentique.

Prenant la parole, M. Houssein Ould Meddou, président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA), a évoqué les problématiques relatives à la couverture médiatique de la Covid-19, de la façon dont elle a pu contribuer à l’émergence de médias de proximité, à la fluidité de la désinformation. Il a aussi abordé le partenariat entre les secteurs public et privé et les medias ainsi que les contraintes que peut rencontrer ultérieurement la presse en vue de la levée des obstacles sur la voie de l’accès aux sources officielles de l’information.

En marge de la session, M. Ahmedou Ould Cheikh, directeur de publication du Calame : a déclaré : ‘’je crois que c’est une excellente initiative qu’un ministre de la république se déplace pour tenir une réunion avec les journalistes de différents horizons de la presse publique comme de la presse privée pour discuter des problèmes de son secteur, c’est un point très important qui dénote qu’il y a plus de transparence et cela aidera aussi la presse à jouer son rôle et à donner l’information fiable. Je crois que c’est une première qu’il faut pérenniser. C’est extrêmement important que les responsables, les ministres et les différents directeurs puissent discuter avec la presse et poser les problèmes de leurs secteurs et permettre aux gens de poser eux-mêmes aussi les problèmes que certains rencontrent’’.

Moussa Samba Sy, directeur de publication du Quotidien Nouakchott : ‘’évidemment c’est extrêmement important, cela fait presque une année qu’on est en pleine pandémie comme dit l’autre vaut mieux tard que jamais. L’importance de cette journée de concertation est le cadrage du partenariat entre le ministère de la santé et les différents médias pour mettre en place les canaux de transmission de l’information et éviter justement les fausses informations qui ont envahi le monde avec le développement des moyens de communication par exemple : les réseaux sociaux etc. Cette journée règle le partenariat entre les medias et le ministère de la santé.
Dernière modification : 04/03/2021 18:52:05