Activités parlementaires

Les députés saluent les réalisations de l’année dernière et la cohésion dans l’arène politique

Nouakchott,  29/01/2021
Les députés de l’Assemblée Nationale ont salué le bilan annuel du premier ministre, et les réalisations faites sur le terrain, malgré les conditions contraignantes imposées par la pandémie du corona, ainsi que l’ambitieux programme pour l’année en cours.

Dans leurs interventions lors de la séance plénière consacrée à la discussion du bilan de l’action du gouvernement au cours de l’année écoulée, et des grandes lignes du programme gouvernemental pour 2021, les parlementaires se sont réjouis du plan judicieux élaboré par le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, afin de faire face à la pandémie Covid-19, tant en termes de prévention de cette maladie, qu’en termes d’interventions nombreuses et variées visant à atténuer les effets négatifs de ce fléau sur la société en général et les familles vulnérables en particulier.

Les députés ont souligné la nécessité de donner la priorité aux infrastructures de services, aux installations médicales et éducatives, aux routes, à l’eau, à la création des emplois, au soutien des économies locales, et à leur tête, l’agriculture et l’élevage, ce qui contribue à améliorer la situation économique, en particulier pour les classes marginalisées, qui sont fortement tributaires de ces secteurs.

Ils ont souligné la nécessité d’élaborer un plan d’action bien ficelé pour les mines et la pêche afin de tirer le meilleur parti de ces secteurs, à travers un suivi et un contrôle rigoureux afin d’empêcher le pillage des ressources de la part des entreprises étrangères qui opèrent dans ces secteurs.

Les parlementaires ont insisté sur la nécessité de dynamiser les différents secteurs gouvernementaux afin d’en renforcer le rôle et de pouvoir mettre en œuvre le programme électoral du Président de la République, en promouvant les compétences scientifiques et les personnes pourvues d’expertises et de qualifications dans les nominations et promotions au sein des divers départements.

L’objectif principal des plans de développement devra être la lutte contre la pauvreté, relevant dans ce contexte la nécessité d’accorder une attention particulière à l’éducation, à travers l’amélioration de la situation financière des enseignants et la construction d’établissements d’enseignement moderne dans toutes les wilayas du pays.

Ils ont salué l’attitude positive et responsable adoptée par le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, à l’égard des dirigeants de l’opposition, notamment les consultations et les réunions régulières, ce qui a créé une atmosphère d’harmonie sur la scène politique. Il en est résulté une évolution vers les réformes et la discussion approfondies des différents dossiers du pays, loin des tiraillements inutiles qui avaient caractérisé la scène politique à une certaine époque.

Les représentants du peuple ont salué les mesures adoptées dans ce contexte, qui ont permis à l’opposition de bénéficier de recrutements et de nominations, appelant à une révision de la composition de certains organes, dont les membres ont été sélectionnés depuis des années en l’absence de l’opposition, comme la Commission électorale nationale indépendante et le Conseil Constitutionnel.

Ils ont, dans leurs interventions, appelé à accorder un intérêt particulier à l’entretien de la Route de l’Espoir, afin de réduire les accidents de la circulation qui sont en hausse sur cet axe, d’une importance capitale, qui relie plus de huit wilayas du pays et représente un instrument clé dans la promotion des échanges commerciaux entre la Mauritanie et un nombre important de pays africains.

Les députés ont loué les actions du gouvernement au cours de l’année écoulée, actions qui ont eu des résultats positifs dans l’amélioration du niveau de vie des citoyens, indiquant que les mesures et interventions visant à atténuer les effets de la pandémie Covid-19, notamment le recrutement de centaines d’employés, la fourniture de l’assurance maladie pour de 100.000 familles vulnérables, l’augmentation des salaires des fonctionnaires de certains secteurs gouvernementaux, l’augmentation des pensions de retraite, le financement d’un nombre important de microprojets générateurs de revenus, en plus des projets de développement et des infrastructures réalisés dans diverses régions du pays.

Les élus de la Nation ont enfin insisté sur le fait que les grandes réalisations faites au cours de cette année n’ont pas été suffisamment mises en évidence et les citoyens n’ont pas été suffisamment informés à leur sujet, demandant à ce que le rôle des médias dans ce domaine soit activé pour évoquer ces réalisations dans les différents secteurs et l’ambitieux processus de développement mis en œuvre.
Dernière modification : 29/01/2021 21:16:10