Activités gouvernementales

Le ministre du Développement rural s’enquiert de l’état de fonctionnement de la station d’irrigation de l’Aftout Essahli

Rosso,  23/01/2021
le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, s’est enquis samedi à Keur Macène, de l’état de fonctionnalité de la station d’irrigation de l’Aftout Essahli.

Sur place, le ministre a constaté l’état d’avancement des investissements dans la zone et fait le tour de certaines institutions opérant dans le domaine.

Il s’agit des sociétés Afcor Sneïba fils et Tekavoul Al Mounemine, toutes les deux, actives dans l’agriculture et l’élevage, tout au long du canal Afftout Essahil, canal qui s’étend sur une superficie de 55kilomètres. Il était créé en 2016 sur un financement propre de l’Etat mauritanien.

Au terme de sa visite, le ministre a tenu une réunion avec les agriculteurs et éleveurs dans laquelle il les a félicités pour leur professionnalisme et l’engouement manifesté pour le travail de la terre.

«L’Etat est déterminé à réformer avec ses partenaires, les agriculteurs, le secteur agricole par le rendre plus bénéfique et plus rentable, par la création d’un climat propice à la productivité. Notre produit national sera protégé, et rien ne justifie l’augmentation du prix du riz mauritanien, ce produit qui jouit de plusieurs facilités, et exempté de tous les taxes et droits de douane».

Au sujet de l’aide de l’Etat, le ministre a précisé qu’elle vise l’encouragement de la productivité, surtout en cette période de propagation de la pandémie de la covid-19, et de la montée vertigineuse des prix des matières essentielles, importées, notant que l’activité agricole est une œuvre de longue haleine.

M. Zein a, enfin, rassuré les agriculteurs quant au problème de décorticage, en leur affirmant que le problème ne se posera plus après la décision de l’Etat de vendre les décortiqueuses aux opérateurs du secteur, d’une manière transparente.

Quant aux agriculteurs présents, ils ont plaidé pour le désenclavement de la zone, afin de faciliter la récolte et le transport du produit.

Notons que la station d’irrigation de l’Aftout Essahli est exploitée par 730 agriculteurs et que sa superficie est de 17 000 hectares.

Le ministre avait, auparavant, visité à Rosso une ferme exploitée par société «Thimar» pour la culture des fourrages et les légumes. Celle-ci exploite 400 hectares, irrigués par le système goutte-à-goutte.

Il a visité, également, l’usine de la mauritanienne pour le décorticage, dont la capacité est de 60 tonnes sur 24 heures.
Dernière modification : 23/01/2021 12:57:33