Wilaya

Wali de l’Adrar: "Nous sommes parvenus à maîtriser l’incendie de M’Haireth qui n'a pas fait de dégât humain"

Atar,  22/01/2021
Le wali d'Adrar, M. Hadadi M’Paly Yatéra, a indiqué que l'incendie qui s'est déclaré, jeudi, dans certaines habitations de l'oasis Mheireth avait été maîtrisé et qu’aucun dégât humain n’a été enregistré.

Il a ajouté « dès que nous avons eu connaissance de ce douloureux incendie, les instructions ont été données au hakem d’Aoujeft et aux autorités sécuritaires de la moughataa d'intervenir directement et nous nous sommes rendus prestement sur les lieux pour contribuer à l’extinction de l’incendie et pour évaluer l’ampleur des dégâts.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le wali a exprimé le soutien et la solidarité des autorités avec les sinistrés de l’incendie, soulignant que tous les dommages ont été enregistrés.

A son tour, M. Amou Ould Dehah, maire de la commune de Maaden Al-Irfan, a souligné que l’incendie dont les causes restent inconnues a fait d’importants dégâts matériels se traduisant par la destruction de maisons, de hangars, d’installations d’énergie solaire, de biens et d’équipements appartenant à 25 familles.

Il a ajouté que le feu s'était propagé aux alentours des maisons causant ainsi de graves dommages aux palmeraies avoisinantes.

Le maire s’est félicité de l’intervention du wali, du hakem de la moughata et des autorités sécuritaires de la wilaya.

Pour sa part, le citoyen Mohamed Ould Ely, l'une des personnes sinistrées, a déclaré que cet incendie était le troisième du genre dans le village de Mheireth, appelant à la nécessité de dégager des routes à l'intérieur des palmerais et de réduire le nombre d’habitations pour éviter la survenue de tels incendies.

De son côté, Mme Fatima Mint Abderrahmane Ould Hamdi, une autre victime, a expliqué que l'incendie a causé de lourdes pertes, qui se sont traduites par la perte de certaines maisons et de palmeraies, appelant à la nécessité d’un accès à l'eau pour alléger les souffrances des habitants.

De son côté, le Dr Mohamed Ghali Ould Maarouf, le médecin chef de la moughataa, a expliqué qu'il est heureux que le village de Mheireth ait un point de santé bien équipé, ajoutant qu'il s’est rendu sur les lieux avec les autorités administratives avec une ambulance et un véhicule de service équipés de tous les moyens médicaux nécessaires à la situation d’urgence qui accompagne généralement ce type d'incendies.

Il a souligné qu'aucun cas de blessure grave nécessitant une intervention médicale n'a été enregistré, indiquant que les agents du point de santé sont pleinement et en permanence prêts à intervenir en cas d'urgence dans l'intérêt de la population.

Pour sa part, Mohamed Mahmoud Ould Bouna, le propriétaire d'une palmeraie endommagée, a déclaré que l'incendie avait détruit certains de ces palmiers, en plus de la perte de certains hangars et habitations, appelant à l'aide pour surmonter l'impact de l'incendie.
Dernière modification : 22/01/2021 12:15:11