Culture & Enseignement

Atelier de promotion de la culture de la paix pour lutter contre l'extrémisme chez les jeunes

Nouakchott,  20/01/2021
Les travaux d’un atelier de formation au profit des clubs et des écoles affiliés à la Commission Nationale pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (CNECS) ont démarré mercredi dans les locaux de l’Institut Pédagogique National (IPN) sous le thème «Promotion de la culture pour lutter contre l’extrémisme chez les jeunes».

L'organisation de cet atelier de trois jours s'inscrit dans le cadre du programme annuel de partenariat 2020-2021 entre la CNECS et l'Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), qui vise à ancrer et diffuser une culture de la paix dans la société.

À l'ouverture de l'atelier, le Secrétaire général de la CNECS, M. Mohamed Ould Sidi Abdallah, a indiqué que le phénomène de l'extrémisme est l'un des obstacles majeurs sur la voie du développement dans toutes ses formes dans tous les pays et constitue un défi auquel le monde entier est confronté.

Il a ajouté que les études prospectives cherchent à lui faire face avec des stratégies qui font de la promotion de la paix et de la diffusion de la culture de celle-ci le moyen d’acculer l’extrémisme et de défaire les idéologies qui y mènent.

M. Ould Sidi Abdallah a exprimé l'espoir de voir cet atelier contribuer à l'échange d'expériences et à l'enrichissement des données sur la lutte contre l'extrémisme au nom de la solidarité sociale et de la coexistence pacifique, en créant un modèle idéal de diversité culturelle qui doterait les participants de l'atelier de compétences permettant de contrer l'extrémisme et tous les dérapages idéologiques.

Le Secrétaire général a remercié l'UNESCO pour l'étroite coopération et le rôle qu'elle joue dans les domaines de l'éducation, de la culture et de la science dans notre pays, qui font l’objet d’une grande attention dans les plans d'action du gouvernement.

La cérémonie de l’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du directeur de l’IPN et du représentant de l'UNESCO en Mauritanie, ainsi que de quelques experts dans le domaine.
Dernière modification : 20/01/2021 13:58:01