Wilaya

Reprise des études au niveau de nos wilayas intérieures

Nouakchott,  11/01/2021
Les cours ont repris lundi sur le territoire national après une suspension de plusieurs semaines en raison de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19.

Dans ce contexte, le wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohammed Fall, s’est rendu aujourd’hui, lundi matin, dans certains établissements scolaires de Nouadhibou pour s’enquérir sur le terrain des conditions de reprise de l’étude des cours.

La visite comprend l’école de l’aéroport, le lycée Imtiaz du quartier des Jardins et l’école n°1 de Bagdad.

Le wali a d’ailleurs affirmé que cette visite s’inscrit dans le cadre de l’identification des circonstances dans lesquelles les cours ont été repris, comme le stipule le protocole tripartite entre les secteurs de l’intérieur, de l’éducation et de la santé.

Il a souligné que le processus de reprise des études a été réalisé conformément au plan prévu : le respect des mesures de précaution, en termes de nettoyage et de désinfection des bâtiments, de distribution de masques, de lavage des mains et de distanciation sociale dans les salles de classe.

Il a précisé que des comités d’observation et de suivi travaillent à la mise en œuvre stricte des mesures de précaution afin de prévenir la pandémie de Corona.

La visite s’est déroulée en présence du hakem de la moughataa de Nouadhibou, de l’adjoint au maire, de représentants des autorités sécuritaires, du directeur régional de l’éducation, de la formation technique et de la réforme, et de représentants du Bureau de l’Association des parents d’élèves au niveau régional.

Au niveau du Trarza, le wali, M. Moulay Brahim Ould Moulay Brahim, a effectué lundi matin une visite pour inspecter l’école municipale de Rosso, le lycée et l’école primaire de Satara.

Au cours de ces diverses étapes, le wali a demandé au personnel éducatif de respecter strictement les mesures de précaution requises pour prévenir le Coronavirus.

Le directeur régional de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Réforme, M. Mohameden Ould Bab Ould Hamdi, a déclaré que le ministère et des autorités locales ont fourni 75 000 masques, 2 250 bouteilles d’eau de Javel et 20 thermomètres au profit de 2 225 salles de classe, 36 702 élèves de l’enseignement secondaire, des classes de 5e et 6e, de l’enseignement primaire, ainsi que 2 564 enseignants et membres du personnel administratif régional au niveau de la wilaya.

Le directeur régional de l’Éducation nationale a appelé tous les parents d’élèves à participer activement aux comités de sensibilisation et à informer le public sur la nécessité de se conformer aux procédures de prévention de la pandémie de Corona et de veiller à ce que les élèves respectent les mesures préventives requises.

Au cours de cette visite, le hakem de la moughataa de Rosso et des représentants des autorités sécuritaires dans la wilaya.

Au niveau de la wilaya Hodh Elgharbi, le wali, M. Mohamed Mokhtar Ould Abdi, s’est rendu lundi dans les établissements scolaires de la ville d’Aioun, la capitale régionale, pour constater sur le terrain l’étendue du respect du protocole sanitaire établi conjointement par les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’intérieur pour garantir une reprise sûre des cours dans le contexte de la pandémie de Corona.

Le wali a exhorté le personnel enseignant et les élèves à s’en tenir aux mesures de précaution afin de contenir la pandémie en vue de poursuivre l’année scolaire sans dégâts.

Toutes les mesures ont été prises pour désinfecter les salles de classe et fournir des masques, du matériel d’hygiène et de désinfection dans tous les établissements, a affirmé le wali dans une déclaration au bureau de l’Agence Mauritanienne d’Information.

La visite s’est déroulée en présence du hakem de la moughataa d’Aioun, du vice-président du Hodh Elgharbi, du directeur régional de l’éducation, de la formation technique et de la réforme, ainsi que des chefs des unités sécuritaires de la wilaya.

Au niveau de la wilaya de l’Assaba, le wali, M. Mohamed Ould Ahmed Maouloud, s’est rendu lundi dans les établissements scolaires de la ville de Kiffa pour voir dans quelle mesure les procédures de précaution sont mises en œuvre pour empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19.

La visite a englobé l’école Farouk n°1, le collège n°2 et l’institut professionnel et technique de Kiffa pour savoir sur le terrain dans l’étendue du respect du protocole de santé est appliqué dans les institutions d’enseignement.

Le wali a déclaré à l’Agence Mauritanienne d’Information que cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi des efforts visant à assurer une reprise sûre des études.

Il a ajouté que le comité régional chargé de donner suite à la mise en œuvre des procédures sanitaires a fait un excellent travail, en désinfectant les écoles et en installant des robinets pour le lavage des mains avec du savon et en distribuant des thermomètres et des désinfectants.

Le wali a exhorté à adhérer pleinement aux mesures sanitaires prises par les autorités compétentes à cet égard, appelant le personnel enseignant à consacrer des cours à la gravité de la pandémie et aux moyens de prévention pour que les sensibiliser les élèves.

Le wali était accompagné lors de cette visite par le hakem de la moughataa et des représentants des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.

Au niveau de la wilaya du Hodh Echargui, le wali, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, s’est rendu lundi au le lycée de Néma, à l’école n°6 du quartier Choufiya et à l’Institut d’enseignement technique et de formation professionnelle pour s’enquérir des conditions de reprise des études. C’est ainsi qu’il a exhorté le personnel enseignant et les élèves à respecter les mesures de sécurité sanitaire en portant des masques et en respectant la distanciation sociale et en se lavant les mains.

Le ministère a fourni plus de 60 000 masques, des désinfectants et des thermomètres afin d’assurer une reprise sûre des cours dans ces circonstances exceptionnelles, marquées par la propagation de la deuxième vague de Covid-19, a déclaré M. Sass Diop, directeur régional du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Réforme.

Au cours des deux derniers jours, a-t-il dit, les autorités administratives et locales et le Croissant Rouge ont mené une vaste campagne de désinfection impliquant les établissements d’enseignement pour les préparer à la reprise des cours.

Il a souligné que la réalisation de l’objectif de ces efforts nécessite l’aide et l’assistance des parents d’élèves comme pierre angulaire de ce processus.

Le directeur a déclaré que le taux de présence des élèves et du personnel enseignant dépasse les 60% au niveau des établissements visités.

Le wali était accompagné lors de cette visite par le hakem de la moughataa de Néma, le secrétaire général de la région Hodh Echargui, le maire de la commune de Néma, l’inspecteur départemental du ministère de l’éducation, des commandants des formations militaires et sécuritaires de la wilaya.

Au niveau de la wilaya du Gorgol, le wali, M. Ahmedna Ould Sid’Abbe, s’est rendu lundi à Kaédi n° 1 et à l’école élémentaire Fodié Diagana.

Le wali s’est enquis sur le terrain du niveau de respect des mesures de précaution contre la propagation de la pandémie et a visité diverses salles de classe.

Dans une déclaration à l’Agence Mauritanienne d’Information, le wali a souligné la nécessité de faire preuve de la plus grande prudence, car le danger guette, dit-il, en louant le calme et la disciplinée observés dès le premier jour de la reprise scolaire ainsi que la rigueur des mesures de prévention de la pandémie.

Il a ajouté que la wilaya a lancé des campagnes de sensibilisation intensives dans toutes les langues nationales, ajoutant que ces initiatives ont été réalisées avec le concours des imams, des forums et des gens du spectacle, à travers des sketches théâtraux. Par ailleurs, des dépliants ont été distribués par des associations de jeunes, ce qui a grandement contribué à réduire la propagation de la pandémie dans la wilaya, où peu cas ont été enregistrées, sans qu’aucun d’eux ne nécessite des soins à l’hôpital régional.

Au cours de la visite, le hakem de la moughataa de Kaédi, le maire adjoint de la commune, le directeur régional de l’éducation nationale et les chefs des appareils de sécurité au niveau de la wilaya, avaient accompagné le wali du Gorgol.
Dernière modification : 11/01/2021 19:05:47