Politique

La Mauritanie participe aux deux sommets extraordinaires de l'UA sur la ZLECA et le silence des armes

Nouakchott,  06/12/2020
La Mauritanie a participé aux deux sommets extraordinaires de l'Union africaine (le treizième sommet sur la zone de libre-échange africaine (ZLECA) et le quatorzième sommet sur la réduction des armes à feu que l'Afrique du Sud a accueillis les 5 et 6 de ce mois via des plateformes virtuelles.

Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, était représenté par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’extérieur, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, qui a prononcé un discours dans lequel il a salué l'organisation de ce sommet, en particulier dans ces circonstances difficiles marquées par la pandémie de Covid19.

Le ministre a exprimé sa satisfaction pour les progrès réalisés dans les négociations au sujet de la règlementation de la zone de libre-échange continentale africaine, et s’est dit convaincu que la ZLECA représente une avancée majeure pour notre continent africain au regard des résultats positifs qu'elle ne manquera pas d’enregistrer pour nos économies, et partant, pour le développement de l’Afrique.

Il a réaffirmé l’appui de la Mauritanie à la Déclaration de Johannesburg. Le ministre et profité de l'occasion pour renouveler l'appel de Son Excellence le Président de la République pour une annulation totale de la dette de l'Afrique.

En ce qui concerne le sommet « Faire taire les armes », la Mauritanie a souligné qu'il était nécessaire car il survient à un moment important et sensible où le continent assistera au début de ses échanges commerciaux dans le cadre de la zone de libre-échange continentale. Se préparer à une telle perspective passe par le silence des armes suite à la résolution des conflits qui ont des décennies durant, épuisé le continent.

Il a expliqué que la Mauritanie s'est engagée, avec ses frères du Groupe des cinq pays du Sahel, à avancer dans la réalisation de la paix dans la région du Sahel et à éteindre le feu de la guerre, avec une approche qui adopte le développement économique et social comme base pour résoudre les crises. Notre pays, dit-il, soutient en outre, les efforts de l'Union africaine dans ce cadre et la prorogation de la période destinée à faire taire les armes.

Outre le ministre, l'ambassadrice Khadija Mint M’bareck Fall, Représentante permanente de la République islamique de Mauritanie auprès de l'Union Africaine a participé à la rencontre.
Dernière modification : 06/12/2020 17:29:57