Wilaya

Séminaire sur le rôle de la fatwa en matière de Chariaa

Atar,  03/12/2020
L'ancienne mosquée d'Atar a abrité mercredi soir un colloque de sensibilisation sur le rôle du Haut Conseil de la fatwa et des recours gracieux, organisé sous la supervision du wali mouçaid de l'Adrar, M. Abd Dayem Ould Mohamed Moustapha.

Le conférencier, M. Mohamed Lemine Ould Daddah, chef de la mission du Haut Conseil, a souligné que son organisme traite de deux sujets principaux, le premier porte sur la fatwa et le second sur les recours gracieux.

Il s’agit, dit-il, d’un organe consultatif auprès du Président de la République et qui conseille le gouvernement tout en présentant la fatwa aux citoyens.

Le conférencier a souligné qu'il existe plusieurs des moyens de soumettre une fatwa au conseil, y compris poser une question via la ligne sans frais ouverte 24 heures sur 24, ainsi que la possibilité de poser des questions directement à un membre qui va y répondre directement ou celle de poser une question par écrit pour lui trouver une réponse également par écrit.

Il a souligné qu'il existe un axe important consistant à déposer des plaintes ou formuler des griefs contre des institutions étatiques, des institutions privées ou des individus à charge pour le conseil de lever ces griefs à condition que l’affaire ne soit pas portée devant la justice et que les conditions requises soient remplies (l’intérêt et les preuves etc…).

Le Conseil peut néanmoins, intervenir dans des affaires qui ont été tranchées par le pouvoir judiciaire contre des agences gouvernementales, lorsque les autorités concernées s'abstiennent d'appliquer la décision de la justice.

M. Mohamed Lemine Ould Daddah a expliqué que le conseil publie un magazine qui comporte des avis pratiques. Le conférencier a répondu ensuite aux questions des participants nonobstant leur diversité et leur richesse.
Dernière modification : 03/12/2020 21:08:44