Activités gouvernementales

Nouadhibou : Le ministre des Pêches supervise le lancement du programme de modernisation de la pêche artisanale et côtière

Nouadhibou,  20/11/2020
Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, M. Abdel Aziz Ould Dahi, a supervisé samedi à Nouadhibou, le lancement du programme de modernisation de la pêche artisanale et côtière dans le cadre du volet valorisation des potentialités de pêches, du programme prioritaire élargi (ProPEP), du président de la République (ProPEP), Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le programme de modernisation de la pêche artisanale et côtière vise l’amélioration des conditions de travail des pêcheurs artisanaux, en leur fournissant des équipements de protection et de sécurité, la possibilité de bénéficier des services de la sécurité sociale et de l’assurance maladie ainsi que l’augmentation des salaires.

Dans un mot prononcé pour l’occasion, le ministre a souligné l’intérêt qu’attache le programme prioritaire élargi du président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, au secteur de la pêche, compte-tenu de l’importance des ressources halieutiques renouvelables , sources d’activités génératrices de revenus et de plusieurs opportunités d’emploi et qui, en plus, contribuent à renforcer la sécurité alimentaire et à fixer les populations au terroir.

« Le ProPEP s’attèle à insuffler une dynamique qualitative, devant aboutir à l’introduction d’une transformation structurelle, et à l’impulsion de l’activité économique, en accordant davantage d’intérêt aux secteurs productifs, à la correction des cas dysfonctionnements structurels constatés, et au soutien du secteur privé, avec ces deux volets, formel et informel ».

M. Dahi a, enfin, précisé que le programme de modernisation de la pêche artisanale et côtière a été conçu suivant une approche innovatrice des programmes de développement, en s’appuyant sur les plus récentes qualifications appliquées en matière d’amélioration du rendement , du suivi, de l’évaluation et de la gouvernance, tout en observant la souplesse dans la procédure, et ce en vue de garantir l’atteinte des objectifs définis.

Pour sa part la directrice générale des Chantiers Navals de Mauritanie, Mme Mahjouba Mint H’bib, a salué l’intérêt accordé au secteur des pêches dans le ProPEP qui se traduit notamment par l’enveloppe de 360 millions MRU destinée à son établissement pour l’appui au service d’après-vente, à l’extension de l’établissement et à la création de nouvelles usines de réparation navale dans la zone de Tanit.
Dernière modification : 21/11/2020 20:26:26