Wilaya

Nouadhibou : La première Dame donne le coup du programme d’appui à l’enseignement préscolaire

Nouakchott,  20/11/2020
La première Dame, Mariem Fadel Dah a supervisé, vendredi à partir de la maison des jeunes dans le quartier de Tarhil à Nouadhibou, le lancement du programme d’appui à l’enseignement préscolaire dans le programme prioritaire du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani.

Sur le site du lancement, la première Dame a été accueillie par la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroun Cheikh Sidiya et le maire de Nouadhibou, M. El Ghacem Ould Bellal.

Le nouveau programme, dont l’exécution est assurée par le département des affaires sociales, comporte trois composantes : le développement de la petite enfance, l’autonomisation de la femme et l’insertion des personnes vivant avec un handicap.

Dans son mot pour l’occasion, la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille a précisé que le lancement du programme d’appui à l’enseignement préscolaire s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme du gouvernement, programme qui accorde un intérêt capital à la petite enfance, en tant que noyau du développement social et premier maillot de de notre système éducatif.

« Notre département a élaboré un ambitieux programme pour l’extension de l’offre des services préscolaires pour inclure les franges les plus vulnérables, la promotion de entrepreneuriat féminin et l’autonomisation et l’intégration des personnes vivant avec un handicap».

Mme Haroun Cheikh Sidiya a enfin remercié la première Dame pour l’intérêt qu’elle donne aux franges démunies de la société et pour l’assistance morale et matérielle qu’elle avait toujours mise gracieusement à la disposition.

La ministre a, également, précisé que son département s’attèle à lancer un lot de projets dans toutes les wilayas du pays pour le financement des centaines d’activités génératrices de revenu au profit des femmes et des filles ainsi que les personnes vivant avec un handicap. Cette dernière catégorie aura un financement pour de petits projets collectif de l’ordre de quatre-vingt millions MRO. « La ville de Nouadhibou aura une grande part de ces projets porteurs de revenu ».

Auparavant, le maire de Nouadhibou, M.Ghacem Ould Bellal, a salué cet événement qui illustre l’intérêt qu’attachent les hautes autorités du pays aux franges sociales fragiles.

Il a, également, réitéré la volonté de sa commune à accompagner ce programme, et ce avant d’énumérer les actions réalisées par sa commune en faveur des habitants de Nouadhibou.

La cérémonie a donné lieu à la signature de deux accords, dont le premier porte sur l’attribution d’un soutien au profit de 21 jardins d’enfants, et le second est relatif à la remise de deux jardins d’enfants par le ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille à la mairie de Nouadhibou.
Dernière modification : 20/11/2020 19:37:20