Wilaya

Les infections respiratoires sont les pathologies les plus répandues dans la wilaya (DRAS)

Guidimakha,  19/11/2020
La situation pathologique dans le Guidimakha est dominée par la présence de certaines infections dont les pneumologies se situent au premier rang, qui représentent 15% des motifs de consultation dans les formations sanitaires régionales selon le directeur régional par intérim de l’action sanitaire (DRAS), Dr Ridha Mohamed Hamidoune.

Le DRAS a ajouté que ses services avaient réalisé en 2020 un nombre global de cent quatre vint quinze mille cent soixante-dix huit consultations dont 7% pour des cas de malaria et plus de 5% pour les infections diarrhéiques.

Au sujet de la covid-19, Dr. Hamidoune, a souligné que sa wilaya a enregistré en 2020 un nombre de 38 cas confirmé de covid-19 dont deux sont décédés.

Parlant de la fièvre de la vallée du rift, le directeur a déclaré que le Guidimahka a enregistré deux cas dont un décédé et le second se trouve sous la surveillance médicale.

Pour ce qui est des infrastructures, le Dr. Hamidou a déclaré à l’AMI que le Guidimakha compte soixante douze infrastructures sanitaires, dont un centre hospitalier régional, ouvert dans le chef-lieu de la wilaya, sept centres de santé, soixante quatre postes de santé et soixante neuf unités sanitaires de base.

Au sujet des ressources humaines sanitaires, le DRAS a réitéré que sa région compte onze médecins, trois dentistes, douze techniciens supérieurs, soixante-dix-sept infirmiers d’État, vingt quatre sages femmes d’Etat, soixante dix sept infirmiers médico-sociaux, une aide infirmière, une assistante accoucheuse et deux assistantes nutritionnistes.

Au plan de la santé maternel, le DRAS a annoncé la mise en vigueur du système forfait obstétrical, qui consiste à assurer la prise en charge des grossesses, l’accouchement, les soins pré-nataux et post-nataux, à l’encontre du paiement d’une somme forfaitaire de cinq cent MRU.

Au regard de ces résultats performants en terme de réduction de mortalité et de morbidité maternelle et infantile, le système, mis en application depuis les années 8o, à toujours reçu le soutien et l’encouragement des partenaires au développement, surtout l’agence française de développement (AFD).

Le système, dont la réduction est prévue dans le programme prioritaire élargi du président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, constitue une aubaine pour la wilaya comme Guidimikha, réputée par son extrême pauvreté et son enclavement.

Mohamed Abderrahmane
Dernière modification : 19/11/2020 19:52:17