Wilaya

Wali du Guidimakha : La visite du Président de la République est un événement important

Guidimakha,  19/11/2020
Dans un entretien avec l'Agence mauritanienne d’information, le wali du Guidimakha, M. Teyib Ould Mohamed Mahmoud,a déclaré que la visite dans la wilaya du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, est un événement important attendu par les habitants.

Il a annoncé que le Président de la République supervisera le lancement d'un certain nombre de projets pour la rénovation de Sélibaby : réhabilitation de bâtiments, inauguration d’infrastructures, ouverture de voies principales et secondaires, autant de projets qui auront un impact significatif sur la vie des habitants de la wilaya.

"Comme vous le savez, Sélibaby est une ville ancienne, et le citoyen a des difficultés pour se déplacer, même d'un quartier à un à un autre. Ces difficultés sont accentuées pendant la saison des pluies. Par conséquent, nous espérons que les projets qui seront lancés lors de cette visite permettront de les résoudre ".

Le wali a rappelé que le Guidimakha est une wilaya pastorale par excellence. Elle dispose de ce fait, d'une réserve végétale variée et importante et les autorités administratives ont pris l'initiative de réaliser des pare-feux et de mener des campagnes de sensibilisation des citoyens aux dangers des feux de brousse pour les pâturages.

Selon le wali, le problème des incendies ne peut pas être surmonté par les seules lois et mesures administratives; il faut également, des efforts accrus en matière de sensibilisation pour que les populations comprennent le danger. Il a ainsi rappelé qu'il y a eu des incendies, en dépit des mesures de prévention qui avaient été prises.

Concernant les efforts entrepris pour réconcilier les agriculteurs et les éleveurs, le wali a dit il s'agit d'un problème récurrent. Un ensemble de mesures préventives ont été prises pour préserver les exploitations, comme l’installation de clôtures, la surveillance des animaux par les éleveurs, la sensibilisation des citoyens, les agriculteurs comme les éleveurs, à l'importance de la cohésion et de la coopération pour une exploitation optimale de l'espace agropastoral propice au développement local.

Le wali a évoqué les efforts déployés par les comités locaux et départementaux pour régler tout différend entre les deux piliers du développement rural et a dit sa satisfaction quant à la fourniture en quantité suffisante de clôtures et à la réactivité des différents acteurs du développement rural dans la wilaya.

Parlant de l'agriculture, le wali a indiqué que les autorités régionales concernées ont fait d'énormes efforts, en termes de soutien aux agriculteurs et d'encouragement des investissements dans l'agriculture. Il a affirmé que les autorités supérieures du pays soutiennent l'agriculture pluviale dans de nombreuses zones le long de la vallée du Karakoro, comme dans maintes autres vallées. Il a aussi évoqué le soutien et l'encouragement de la culture potagère pendant la saison des pluies, en illustrant ses propos par la réhabilitation et la réfection de nombreuses fermes, sous la supervision de la Société nationale de développement rural (SONADER).

Il a ajouté que la campagne agricole 2019-2020 a été marquée par la remise en état de 20.500 hectares répartis sur les trois moughataas de la wilaya(13.115 ha à Sélibaby, 1.038 ha à Ould Yengé, et 6347 ha à Khabou.

M. Teyib Ould Mohamed Mahmoud a affirmé que la rentrée scolaire 2020-2021 s'est déroulée dans de bonnes conditions et que toutes les mesures nécessaires avaient été prises pour en faire une réussite. La wilaya compte 268 écoles primaires, dont 8 écoles privées. L’effectif total des élèves est estimé à 60.000 élèves, dont 50% sont des filles. Les établissements d'enseignement secondaire sont au nombre de trente, dont six privés.Ils sont fréquentés par 17.000 élèves, dont 7.770 filles.

Il a également révélé que, pour cette année, le taux de réussite au concours d’entrée en première année de l’enseignement secondaire a dépassé 71%, tandis que pour le brevet d’études du premier cycle, il s’élève à 19%. Le taux de réussite au baccalauréat est, quant à lui, de 15%.

En ce qui concerne la formation professionnelle, le wali a affirmé que l'École d'enseignement technique et de formation professionnelle de Sélibaby propose deux types de formation. 68 stagiaires s’y exercent à différents métiers. Cette année, 52 ouvriers qualifiés en sont sortis.

S’agissant de l’approvisionnement des marchés et de la protection des consommateurs, M. Teyib Ould Mohamed Mahmoud a rappelé que la commission régionale du ministère du Commerce s'efforce d'assurer un bon approvisionnement du marché à des prix raisonnables. Il a souligné que les opérations de contrôle ont abouti à la saisie de dizaines de tonnes de matières périmées et à la sanction de commerçants spéculateurs.

Le Guidimakha est une des wilayas agropastorale les plus importantes du pays. Située au sud, au bord du fleuve Sénégal, la wilaya est bordée à l'est et au sud-est par la République du Mali et au sud, par la République du Sénégal. Le Guidimakha est limitrophe à l'ouest et au nord-ouest, du Gorgol et au nord et au nord-est,de l'Assaba.

Sa superficie totale est de 10.700 km2, et sa population est estimée à 284.834 habitants, avec une densité de 27,7 habitants /km2 (la densité de Mauritanie est de 3,4 habitants/km2).

Le Guidimakha compte trois moughataas, à savoir : Sélibaby, le chef§lieu de la wilaya, Ould Yengé et Gouraye; il y a quatre arrondissements : Ghabou, Wompou, Tachot et Lahraj. La wilaya comprend 18 communes.

En plus de l’activité agricole et pastorale, la population de la wilaya vit également du commerce transfrontalier le long des 150 km de frontière avec le Sénégal et le Mali,et des activités du secteur informel. Une grande partie de la population locale dépend des revenus provenant des émigrés, en Europe, notamment. Ces revenus sont considérés comme une ressource économique importante pour le pays.

L'éducation est au premier plan des priorités du gouvernement car c'est un pilier fondamental du développement et de l’émergence de générations en mesure d'assurer un avenir prospère.

Le secteur de l'éducation a connu un bond, en termes d'infrastructures de base, d'installations scolaires, de sélection du personnel, ainsi que de diversification des spécialisations éducatives.

Sélibaby possède un aéroport international qui est généralement utilisé pour les vols intérieurs de et vers la capitale, Nouakchott, avec la possibilité d'organiser des vols vers la France, pour sécuriser la communication avec les citoyens émigrés de la wilaya.

Au cours de la dernière saison des pluies, la wilaya a enregistré d'importantes précipitations, qui ont eu un effet positif sur la vie des habitants.Mais elle a également été victime d'inondations qui ont entraîné des pertes humaines et d’importants dégâts matériels.

En réponse aux conséquences des intempéries, l'État a dépêché sur les lieux une mission multisectorielle des ministères compétents. Celle-ci a procédé à l’évaluation des infrastructures(voies routières et ponts), tandis que les quartiers résidentiels menacés par les inondations s ont été ciblés par des mesures préventives appropriées, telles que la construction de digues et la planification d'une éventuelle évacuation de la population.

Le ministère de l’Habitat, de l'Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire a également lancé cette année un ensemble de projets de modernisation et de développement de Sélibaby. Le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé la pose de sa première pierre début décembre dernier, dans le cadre du projet de modernisation de la capitale du Guidimakha.

A cette occasion, Son Excellence le Président de la République a remis les badges d'attribution de terrains habitables aux familles touchées par les récentes inondations et aux commerçants touchés par l'élargissement et l’extension des rues de la ville.

Le coût total des différentes composantes de la modernisation de la ville de Sélibaby est de 300 millions MRU, financé sur budget de l'État. Les projets comprennent un hôpital régional, 50 logements construits avec des matériaux locaux, une gare routière, un abattoir moderne et un marché pour les produits agricoles.

Dans le domaine de la santé, il existe 72 établissements de santé répartis dans toute la wilaya : un centre hospitalier, 7 centres de santé de catégorie A et 64 postes de santé.
Dernière modification : 19/11/2020 21:49:24