Culture & Enseignement

L'ouverture de la nouvelle année scolaire 2020-2021 dans toutes les wilayas du pays

Nouakchott,  16/11/2020
Aujourd'hui, lundi, sur tout le territoire national, la nouvelle année scolaire 2020-2021 a été ouverte.

Les autorités administratives et les élus locaux au niveau des capitales des wilayas ont effectué des visites de terrain dans un certain nombre d'écoles pour s’enquérir des conditions de préparation de l'ouverture de la nouvelle année scolaire, notamment au niveau des infrastructures, des professeurs et des enseignants, ainsi que la présence des étudiants et élèves dans les établissements d'enseignement.

Les autorités concernées ont appelé tous les responsables du système éducatif national ainsi que l’ensemble des partenaires du processus à redoubler d'efforts pour atteindre les objectifs assignés, dont le premier est la concrétisation des valeurs et constantes de l'école Républicaine sur le terrain.

Les autorités ont également souligné la nécessité de respecter les mesures de précaution contre la pandémie de Coronavirus, notamment en milieu scolaire.

Dans ce contexte, le wali mouçaid, M. Mohamed Mahmoud Ould El-Moustapha, par intérim wali de la wilaya de Nouadhibou, accompagné du hakem de la moughataa, M. Sid’Ahmed Ould Houeibib, le président du conseil régional de la wilaya, M. Mohamed El-Mami Ould Ahmed Bezeid et le maire de la commune, Ghassem Bellali, ont visité certains établissements d'enseignement de la ville.

La visite comprend l'école Laereiguib 1, l'école modèle Cheikh Melainine, le lycée Imtiaz et le collège n° 1, où la délégation a été informée des conditions de la nouvelle année scolaire.

Dans un communiqué à l'Agence Mauritanienne d’Information (AMI), le wali par intérim a déclaré que le but de cette visite est de prendre connaissance des circonstances dans lesquelles se déroule la rentrée scolaire, soulignant que toutes les mesures ont été prises pour la réussite de cette nouvelle année scolaire.

Il a souligné que l'assiduité est au niveau requis, notamment en ce qui concerne le corps enseignant, et que l'assiduité des élèves le premier jour a atteint 80%.

Le nombre d'élèves inscrits dans l'enseignement fondamental pour cette année dans la wilaya de Dakhlet Nouadhibou est de 14 600, tandis que le nombre d'élèves de l'enseignement secondaire est de 8 400, tandis que le nombre d'élèves inscrits dans l'enseignement privé est de 11 037, répartis entre le primaire et le secondaire.

Le nombre d'établissements d'enseignement fondamental dans la wilaya est de 38, dans lesquels 345 enseignants travaillent en plus de 78 prestataires de services. Quant aux établissements d'enseignement secondaire, ils se chiffrent à 13 dans lesquels travaillent 247 professeurs en plus de 66 prestataires de services, tandis que le nombre d'établissements d'enseignement privés au niveau de la wilaya est de 77.

Le wali était accompagné lors de cette visite par le directeur régional de l'éducation, le président de l'Association des parents d'élèves et des représentants des services régionaux et sécuritaires de la wilaya.

À son tour, le Wali de l'Adrar, M. Haddady Mpally Yatéra, a effectué lundi matin, à Atar, des visites aux établissements suivants : lycée technique, lycée des jeunes filles, lycée Imtiaz, lycée d’Atar, école 1, école de Terouen et école 7.

Le Wali a souligné que le but de cette tournée est de s’enquérir des conditions lors de ce premier jour de la rentrée scolaire, se réjouissant du haut niveau de présence des enseignants et des professeurs, ainsi que de la fréquentation importante des étudiants.

À son tour, le maire adjoint de la commune d'Atar, Cheikh Melainine Ould Cheikh Saadbouh, a exprimé sa satisfaction quant au niveau de fréquentation, appelant à la nécessité de redoubler d'efforts pour une année scolaire réussie.

Pour sart, le directeur régional de l'éducation, de la formation technique et de la réforme a précisé que son administration a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer une année scolaire réussie, indiquant que le taux d'assiduité du personnel enseignant atteint 100% tandis que le taux d'assiduité des élèves dépasse 50% lors du premier jour de l'ouverture.

M. Cheikh Abdallahi Ould Baba, directeur du lycée technique d'Atar, a exprimé sa satisfaction par rapport à la nouvelle année scolaire, souhaitant plein succès à tous et à toutes.

Le président du bureau régional des parents d'élèves a déclaré: "J'ai eu l'honneur d'assister aux activités d'ouverture de l'année universitaire 2020-2021 et j’apprécie le rôle des autorités dans la réussite du processus".

Lors de cette visite, le wali était accompagné de son conseiller en charge des affaires politiques et sociales, M. Cheikh Ould Bilal, le hakem mouçaid de de la moughataa d’Atar, M. Salimou Ould Mohamed Tiyib, et des autorités sécuritaires.

Au niveau de la wilaya du Hodh Elgharbi, le wali, M. Mohamed Mokhtar Ould Abdi, a visité lundi matin le lycée d’Aioun et l’école de Hay El-Beitara, por s’enquérir du niveau d'engagement du personnel éducatif à assister, à préparer à suivre la rentrée scolaire en plus de l'étendue du respect des mesures de précaution contre la pandémie de coronavirus, en de la préparation des infrastructures scolaires pour accueillir les élèves.

Le directeur régional de l'éducation nationale, de la formation et de la réforme, M. Makhtour Ould Ahmed Jeddou, a affirmé dans une déclaration à l'AMI que l'assiduité est bonne pour le personnel enseignant, notant une certaine apathie au sujet de la présence des élèves lors du premier jour de l'ouverture des classes.

Il a rappelé que le secret de la réussite de l’année scolaire écoulée réside dans l'engagement de tous à y assister dès le premier jour, qui fut caractérisé par une organisation judicieuse jusqu'au 14 mars, date de l'invasion de la pandémie de Covid 19, qui a grandement affecté la poursuite des études en présentiel.

Le directeur régional a exhorté les parents d'élèves et tous les partenaires du processus éducatif à redoubler d'efforts pour obtenir de meilleurs résultats que l'an dernier et à utiliser le temps nécessaire.

Le wali était accompagné lors de cette visite du président du conseil régional du Hodh Elgharbi, M. Khattar Ould Cheikh Ahmed, le hakem de la moughataa d’Aioun, le maire de la commune, le représentant de l'Association des parents d'élèves et les responsables des unités sécuritaires de la wilaya.

Au niveau de la wilaya du Trarza, le wali de la wilaya, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim, a visité aujourd'hui lundi certains établissements d'enseignement de la ville de Rosso, notamment les écoles primaires de Ndiourbel, Salah Eddine, le collège Rosso 1 et le lycée de Rosso 1, et l'administration régionale de l'éducation nationale dans la wilaya du Trarza.

Au cours de sa visite dans les établissements d'enseignement susmentionnés, le wali s'est informé des circonstances de la rentrée scolaire et des principaux problèmes posés. Il a donné des instructions strictes sur la nécessité d'un engagement total et du respect de la présence pendant toutes les heures de travail, indiquant que cela sera suivi avec précision et de multiples manières.

Il a ajouté que le conseil régional, les communes, les parents d'élèves et les organisations de la société civile sont tenus de participer activement à l'effort national visant à faire progresser le système éducatif afin d'atteindre de la meilleure façon les objectifs escomptés.

Il a noté que Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, avait donné des instructions aux walis, lors de sa dernière rencontre avec eux, sur l’obligation du suivi quotidien de l'ensemble du personnel éducatif.

Le wali a appelé tout le monde à respecter les mesures de précaution contre le Coronavirus et à vulgariser la culture du respect des mesures préventives au sein des établissements d'enseignement.

Lors de cette visite, le wali était accompagné du hakem adjoint de la moughataa de Rosso, M. Ahmedou Ould Tourad, le premier vice-président du conseil régional de la région du Trarza, M. Ahmed Kori Ould Mohamed Sidi, le maire de la commune de Rosso, M. Bamba Ould Dermane, le directeur régional de l'éducation nationale, M. Mohameden Ould Baba Ould Hamdi, des autorités administratives et sécuritaires de l wilaya, et des représentants des parents d'élèves, ainsi que d’autres personnalités.

Au Hodh Echargui, le wali, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, a supervisé ce matin à l'école n°10 de la ville de Néma la cérémonie à l’occasion de la rentrée scolaire pour l'année 2020-2021, organisée par la direction régionale de l'éducation, de la formation et de la réforme et l'Association des parents d'élèves.

Le directeur régional du ministère de l’éducation, de la formation et de la réforme, M. Essass Diop, a affirmé dans son discours que la cérémonie d’ouverture de cette année scolaire intervient à un moment crucial de l’histoire de notre système éducatif au niveau national en général et au niveau du Hodh echargui en particulier, dans la mesure où Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani entend en faire un point de départ vers une école républicaine fondée sur le renforcement de la cohésion nationale.

"Ce noble objectif, à la faveur de la nouvelle approche, exige de grands sacrifices de la part de tous, élèves, personnel enseignant et parents d'élèves", a-t-il déclaré.

Il a ajouté: "Ces efforts exigent que nous travaillions ensemble pour tourner la page du passé et ouvrir une nouvelle page, toute de connaissances, de travail en cohérence avec les points de départ de la réforme car c'est la responsabilité de tous, et chacun doit y participer".

Auparavant, le maire de la commune de Néma, M. Sidi Mohamed Ould Ahmed Jeddou, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré que l'éducation est à la base de la renaissance des peuples et est l'épine dorsale du développement dans les domaines économique, social et culturel.

Il a dit qu'au nom des habitants de Néma, il apprécie la volonté sérieuse de réformer le système éducatif et de relancer l'École de la République en tant que cadre inclusif et pilier pour le progrès, la prospérité et le renforcement de l'unité nationale.

Il a conclu en s'adressant à la conscience nationale de chacun afin que nous puissions faire avancer notre système éducatif et atteindre, avec l'aide d’Allah, les objectifs assignés en termes de renouveau et de développement.

Le président de l'Association des parents d'élèves, M. Moulaye Ely Ould Ebbe, a déclaré que la prise de conscience de l'importance de l'éducation et l'appréciation de la valeur de l'école sont concrétisées par la politique de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, qui vise la prospérité et le développement de la wilaya.

Auparavant, le wali avait effectué une visite d'inspection au lycée de Néma.

Les activités de la cérémonie d'ouverture de la nouvelle année scolaire ont été supervisées par le hakem de la moughataa de Néma, le président du conseil régional de la région du Hodh Echargui, M. Mohamed Ould Tijani, et certains chefs des services régionaux et responsables sécuritaires et militaires.
Dernière modification : 16/11/2020 21:24:10