Culture & Enseignement

Nouakchott : Sixième édition du Festival 2020 ‘’Baraem El Medih’’

Nouakchott,  14/11/2020
La Fondation Hassan pour la Louange au Prophète a organisé vendredi soir à l'ancienne maison des Jeunes de Nouakchott, la sixième édition du Festival ‘’Baraem El Medih’’ pour l'année 2020, en présence d'un grand nombre d'Ulémas, de cheikhs de mahadras, d'élus et de professionnels des médias.

Cette édition de deux jours abordera plusieurs thèmes dont les conventions et traités, les relations humaines et familiales et la résidence dans des pays non musulmans à l'époque du Prophète (Paix et Salut sur Lui) afin de faire la lumière sur un aspect des orientations du Prophète (PSL).

Dans un discours prononcé à l'occasion, M, chargé du Patrimoine, a expliqué que faire l'éloge de l'Élu, (PSL) le glorifier, rappeler sa biographie, relater ses qualités, ses conquêtes et ses victoires, contribuent à faire exploser les énergies créatives et participent à l’éducation des générations montantes et partant, à la lutte contre l'extrémisme.

Il a déclaré que le ministère, suite à une sage politique, a œuvré à insuffler une nouvelle dynamique au secteur du patrimoine pour renforcer l'unité nationale, soulignant que l'amour du Messager d’Allah (PSL), est une obligation pour le musulman consacrée par la Chariaa.

À son tour, le président d'honneur du festival, M. Mohamed Yeslem Ould Abdallahi, a indiqué qu'il ne peut, en tant que musulman fidèle à Allah et à son messager, que honnir quiconque porte ombrage à Allah ou à son Prophète, quelle que soit son origine.

Il a ajouté que le Prophète (PSL), en raison de son infinie équité, a établi un État islamique à Médine où toutes les religions révélées ont cohabié en jouissant de leurs droits, relevant que la diplomatie islamique permettait alors la résolution des conflits et des guerres.
Dernière modification : 14/11/2020 17:48:48