Activités parlementaires

Naissance, au parlement, d’un groupe pour le soutien aux femmes d’affaires

Nouakchott,  20/10/2020
La création d’un groupe de parlement pour le soutien des femmes d’affaires mauritaniennes a été annoncée, mardi, à l’Assemblée nationale.

Supervisant l’évènement, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, M. Hamadi Ould Meïmou, a souligné que la création de ce groupe dénote de l’intérêt que les députés accordent à la promotion et à l’autonomisation de la femme.

« La situation femme en Mauritanie est encore en deçà de attentes, en dépit d’importants acquis sociaux économiques réalisés ces dernières décennies. Ceux-ci lui ont permis aux femmes d’accroitre leur présence dans les structures éducatives, à différents niveaux, et d’élargir leur participation à la prise de décision, aux fonctions électives, et dans les milieux des affaires »..

M. Meïmou a, également, exhorté les députés, en tant que législateurs, contrôleurs de l’action du gouvernement et intervenants actifs dans la conception des politiques publiques, à encourager, à travers le groupe, l’accès des femmes au domaine vital des affaires.

Pour sa part, la présidente du groupe, Mme El Yekhair Mint Yeslem a précisé que la création du groupe a pour but d’attirer l’attention sur le rôle primordial que jouent les femmes d’affaires dans le circuit du développement, et d’accroitre leur contribution dans le domaine des affaires.

« A partir de cette tribune, j’appelle à la consécration de certains entrepreneuriats aux femmes d’affaires, et d’adopter un mécanisme leur facilitant l’accès aux financements, à travers des garanties de l’Etat, et à des conditions favorables ».

Pour sa part, la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroune Cheikh Sidiya, a indiqué que l’autonomisation de la femme constitue la clé de sa participation efficace à la prise de décision.

« Soutenir les femmes d’affaires par l’encadrement et le plaidoyer se situe dans le droit fil des préoccupations du département des affaires sociales, qui s’attèle à l’élaboration d’une stratégie nationale pour la promotion l’entrepreneuriat féminin. Le ministère a pu, ces derniers mois, assurer la formation et le financement de quatre milles initiatives féminines, qui profitent à des sortantes des centres de formations féminines, des militantes des coopératives féminines et des femmes rurales diplômées ».

Elle a ajouté qu’une femme d’affaires réussie est celle qui préserve son foyer, et contribue avec bravoure et succès à la construction d’une économie nationale forte et diversifiée. Celle qui contribue l’amélioration de l’image ternie que certains véhiculent à propos de la femme mauritanienne.

Pour sa part, le président du patronat mauritanien, M. Mohamed Zein El Abidine, a salué cette initiative, dans laquelle il voit une importante étape sur la voie du soutien aux femmes d’affaires.
Dernière modification : 20/10/2020 20:14:31