Wilaya

Pluies à Akjoujt : intervention multisectorielle rapide

Akjoujt,  16/09/2020
Une pluie de 90 mm est tombée sur la localité de Loueïbda (Inchiri). Ce qui donne une idée de l’importance des précipitations dans la wilaya qui a connu ces derniers jours, des précipitations pluviales conséquentes.

La violence des ruissellements a causé la rupture des cordons dunaires, et d’importantes quantités d’eau se sont déversées sur Akjoujt, entrainant d’importants dégâts. L’intervention rapide des autorités administratives, sécuritaires et militaires a permis d’atténuer les souffrances des victimes.

Selon le wali mouçaid de l'Inchiri, M. Mohamed Nouh Ould Cheikh Brahim, les autorités, qui suivaient les événements, dès les premiers instants, ont effectué une visite des quartiers de la ville pour connaître l'étendue des dégâts, en particulier à Lemgueizira, Adebaye et Dar El-Barka complètement submergés par les eaux.

Un comité technique a été mis en place pour dresser le bilan des pertes et identifier les familles sinistrées. Cent neuf familles ont été enregistrées : neuf dont les maisons se sont effondrées, tandis que les habitations des autres sont inondées.

Le Commissaire à la Sécurité Alimentaire est arrivé sur les lieux 48 heures après les pluies. Le CSA a distribué des aides aux familles sinistrées, notamment des denrées alimentaires, des tentes équipées et du matériel de stérilisation.

L'inspecteur, M. Mohamed Meïlid, délégué régional adjoint à la sécurité civile de l'Inchiri, a affirmé que les équipes de la protection civile ont accompagné le processus depuis son lancement. C’est ainsi que l'armée a participé au sauvetage et à l'évacuation des citoyens touchés et que l'administration centrale a envoyé une équipe pour soutenir les efforts de la délégation, ce qui a accru la capacité de pompage dans les quartiers inondés.

Il a ajouté que la Société mauritanienne du cuivre a mis à leur disposition une pompe, et a rappelé la nécessité d’un véhicule tout-terrain pour identifier les endroits sinistrés, et évaluer l'ampleur des pertes et des risques, ainsi que les moyens nécessaires au travail.

M. Baba Ould Kreïevit, chef du quartier de Lemgueïzira et cheikh de la mahadra de Sava, a exprimé sa grande satisfaction quant au niveau de l'intervention de l'État, indiquant que l'assistance fournie aux personnes touchées a allégé leurs souffrances et leur a permis de vaquer à leurs occupations.

De son côté, Khadijetou Mint Ahmed, du quartier de Dar El-Baraka, souligne que la ville a été fortement affectée par les récentes pluies, et note que l'intervention de l'autorité administrative et du Commissariat a permis de limiter les dégâts.

Depuis le quartier des Hadayigh, Sid’Ahmed Ould Mohamed affirme que les pluies ont été très fortes, et ont causé d'énormes pertes en biens, avant d'appeler à développer un assainissement intégré et à construire de véritables barrages pour protéger la ville des pluies.

Dernière modification : 16/09/2020 18:40:47