Culture & Enseignement

Formation de 100 jeunes à Nouakchott-Sud

Nouakchott,  19/08/2020
Une session de formation au profit de 100 jeunes de la wilaya de Nouakchott-Sud a débuté, mercredi, au collège N° 3 d'El Mina.

Organisé par le Haut-Conseil de la jeunesse, dans le cadre des activités qu'il mène pour renforcer les capacités des jeunes, sous le thème " les priorités de la jeunesse dans l'après coronavirus", la session vise à aider les jeunes qui envisagent de monter des projets, par des cours théoriques destinés à renforcer leurs compétences.

Le programme de la session qui dure deux jours comporte une discussion avec les jeunes sur les priorités de la jeunesse dans le domaine de l'emploi et les répercussions de la pandémie du coronavirus.

Dans un mot à l’ouverture de la session, le directeur de cabinet du wali de Nouakchott-Sud, M. Ely Cheikh Ould Mohamed Abdallahi Oumar, s'est félicité de l'organisation de la session qui aura, a-t-il dit, des répercussions positives sur les jeunes de la wilaya.

De son côté, le maire de la commune d'El Mina, M. Mohamed Abdallahi Ould Sghair, a loué le rôle joué par le Haut-Conseil de la jeunesse dans le domaine de la formation des jeunes.

Dr Lemrabott Issa Baba, président de la commission de l'emploi, de l'insertion et de la formation professionnelle au sein du Haut-Conseil, a indiqué que les jeunes occupent une place de choix dans les préoccupations du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a ajouté que la participation efficace des jeunes aux sessions de formation est de nature à leur permettre de s'insérer dans la vie active et de s’ouvrir de nouvelles perspectives.

Pour sa part, Dr Mouna Babah, membre du Haut-Conseil, a présenté un exposé sur le conseil et ses différentes instances, avant d'insister sur l'importance de la session qui aidera les jeunes dans le montage de leurs projets.
Dernière modification : 20/08/2020 17:40:13