Politique

Les Présidents du G5 Sahel appellent au retour à l'ordre constitutionnel au Mali et exigent la libération immédiate et inconditionnelle du Président et les membres du gouvernement

Nouakchott ,  18/08/2020
Les Présidents du G5 Sahel ont exhorté les frères Maliens à suivre la voie du dialogue pacifique pour résoudre les problèmes internes actuels dans l'intérêt de leur pays ainsi que dans celui de toute la sous-région.

Dans un communiqué rendu public ce Mardi dont copie est parvenue à l'AMI, ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de son Excellence le Président Ibrahim Boubacar Keita, du Premier Ministre Boubou Cissé, des membres de son gouvernement, ainsi que toutes les personnalités arrêtées.

Voici le texte intégral de ce communiqué:

"*Communiqué du G5 Sahel sur le Mali. *


Le Président en exercice du G5 Sahel suit en étroite concertation avec ses homologues chefs d'état des pays membres et avec une grande préoccupation les graves événements survenus ce mardi 18 août au Mali.


Face à cette situation de crise aigüe, les Présidents du G5 Sahel tiennent à exprimer leur attachement indéfectible à l’ordre Constitutionnel et au respect des institutions démocratiquement établies.


A cet égard, ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de son Excellence le Président Ibrahim Boubacar Keita, du Premier Ministre Boubou Cissé, des membres de son gouvernement, ainsi que toutes les personnalités arrêtées.


Ils exhortent les frères Maliens à suivre la voie du dialogue pacifique pour résoudre les problèmes internes actuels dans l'intérêt de leur pays ainsi que dans celui de toute la sous-région.

Ils réaffirment leur disponibilité à aider les frères maliens dans le règlement pacifique de cette crise d’une extrême gravité".
Dernière modification : 19/08/2020 07:19:09