Activités gouvernementales

Rosso : Lancement de la campagne agricole 2020/2021

Rosso,  13/08/2020
La campagne agricole pour la saison 2020/2020 a été officiellement lancée, jeudi, à partir de la localité de Liweija, dans la commune de Tékane (moughataa de R’Kiz).

La campagne cible la culture de 250 000 hectares, dont 180 000, dans le secteur sous pluie, et 70 mille dans le secteur irriguée pour une production estimée à 458 000 tonnes dont 108 000 de céréales traditionnelles et 350 000 de riz blanc.

S’exprimant à cette occasion, le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a déclaré que le gouvernement s’attelait à accélérer le rythme d’exécution du programme Taahoudaty, par la levée des obstacles et la réalisation des aménagements et innovations nécessaires.

« Les actions du ministère en faveur des agriculteurs victimes des récentes pluies qui se sont abattues sur le Trarza, actions conduites sur instructions expresses du Président de la République, constituent la preuve de cette option ».

« Cette aide doit permettre aux opérateurs ayant subi des dégâts de retrouver leur rythme habituel, de préserver leurs sources de revenu et de s’engager dans l’actuelle campagne hivernale pour garantir la continuité et l’accroissement de la production agricole ».

Il a ajouté que les jours prochains verront la mise en œuvre de l’assistance aux victimes des inondations, conformément aux procédures arrêtées, d’un commun accord, avec les différents acteurs du secteur agricole au Trarza, dont les représentants des agriculteurs.

Au sujet des résultats espérés, le ministre prévoit un taux de couverture des besoins nationaux en riz à 87,5%, à l’issue de la campagne en cours, et l’autosuffisance, pour cette denrée, à l’horizon 2022. Cela se fera grâce à la poursuite et à l’extension de technologies nouvelles dans le système de production pluviale ; la sélection des semences, la préparation à la menace des criquets pèlerins, et l’adoption de mesures mieux adaptées à l’environnement (30 nouveaux barrages et 200 digues, pour une superficie totale de plus de 4 000 hectares).

Parlant de la culture irriguée, M. Zein a précisé que son département cherche à rehausser la production moyenne, pour le faire passer de 5,4 tonnes à 5,5 tonnes à hectare, au cours de la campagne agricole 2021/2022. Les deux autres grands objectifs sont l’accroissement des superficies, pour atteindre 80.000 hectares, ainsi que l’effective de l’autosuffisance en riz à la fin de la même période.

« Notre département compte unifier toutes les catégories du riz blanc pour satisfaire les besoins et les préférences du consommateur. Le but d’ensemble est de produire un riz concurrentiel, et de se préparer à la mise en œuvre de la zone de libre échange des pays de l’Afrique de l’Ouest ».

S’agissant des travaux de récolte, M. Zein a annoncé que son département avait engagé une réflexion afin de résoudre l’épineux problème de l’offre en moissonneuses, de la préparation des sols, de l’électrification des zones agricoles, leur désenclavement et la création d’une institution bancaire dédiée au financement des activités agricoles et pastorales, la mise en place d’une filière de semences fiables et efficaces, et la création d’un fonds d’assurance agricole et pastorale ainsi qu’une filière pour les transformations.

Pour sa part, le maire de Tékane, M. Ciré Mamadou, a salué l’initiative d’apporter de l’aide aux victimes des inondations, et l’a qualifiée de geste généreux du Président de la République à l’endroit des agriculteurs, et surtout les habitants de sa commune.

D’autres agriculteurs de R’kiz ont plaidé pour davantage de moyens et de ressources afin de surmonter les pertes liées à la Covid-19, comme la fermeture des frontières et les monopoles sur les produits et les équipements stratégiques.
Dernière modification : 13/08/2020 20:16:45