Divers

Ouverture de la route : engorgement et respect des mesures préventives

Nouakchott,  10/07/2020
Le démarrage effectif de la circulation routière entre les villes dont le secrétaire général du ministère de l'Equipement et des Transports a donné le signal, vendredi, a donné lieu à un engorgement monstre à l'entrée de la capitale. En effet, les responsables concernés prévoyaient jeudi, la sortie de Nouakchott de quelque 3000 véhicules et la rentrée dans la capitale de 5000 autres.

L'Agence Mauritanienne d’Information a rencontré des acteurs du ministère, des transporteurs et des citoyens afin de se rendre compte du déroulement effectif des choses sur le terrain et de voir dans quelle mesure les règles de précaution en matière de conduite recommandées par l'autorité de régulation du transport sont respectées. Il s’agissait aussi de voir comment sont suivies les dispositions prises pour prévenir la propagation du coronavirus.

Le reporter de l'AMI a rencontré le directeur de la sécurité routière, M. Mohamed Lemine Ould Lemrabott, qui a déclaré que la route a été ouverte vendredi à six heures du matin et que cela s’est traduit par un engorgement monstre d’automobiles entrant et sortant de Nouakchott.

Les trois mois de confinement, les vacances scolaires et la saison de l’hivernage, celle de la Guetna (cueillette des dattes) expliquent cet engouement pour les voyages.

Il a souligné qu'au cours du mois de décembre 2019, une campagne de sécurité routière avait été lancée depuis la ville d'Aleg et que la première pierre avait été posée pour la réhabilitation de la route Boutilimitt-Aleg par le Premier ministre en présence des ministres de l'Equipement, des Transports et de l'Intérieur et de la Décentralisation. Depuis ce jour, les équipes de sécurité routière accompagnent la campagne de sensibilisation des citoyens sur la nécessité de faire preuve de prudence lors des déplacements et de limiter la vitesse pour éviter les accidents de la circulation.

M. Mohamed Lemine Ould Lemrabott a ajouté que vendredi, les voitures des équipes de sécurité routière ont été placées à toutes les sorties de la capitale afin de sensibiliser les usagers sur la nécessité de la prudence. Il a également exhorté les conducteurs à suivre les conseils et les directives relatives à la sécurité routière. Dans ce contexte, l'Autorité de régulation des transports terrestres a publié une circulaire pour que les entreprises de transport adhèrent aux nouvelles mesures de sécurité imposant la réduction du nombre de passagers, le respect de la distance entre eux et le port des masques ... etc.

Il a ajouté que la Direction de la sécurité routière a mis à la disposition du public un numéro vert (45251971) qui peut être contacté en cas de spéculation sur les prix, ou de contravention aux règles de sécurité afin de prendre les mesures appropriées et de faire intervenir le cas échéant, les équipes de sécurité routière stationnées sur les routes.

Dans le cadre du suivi du processus d'ouverture de la route et afin d'écouter l'avis des transporteurs, l'AMI a également contacté le président de l'Union nationale des transports, M. Mohamed Ould Sidi, pour recueillir ses impressions sur les mesures prises et son appréciation de la situation. M. Mohamed Ould Sidi s’est réjoui de l'ouverture de la route, exprimant du coup la large satisfaction des chauffeurs. Il a expliqué que les conducteurs sont dans l’ensemble conscients de leur responsabilité et ont accepté durant toute cette période les procédures décidées par l'État, tout comme ils sont attachés aux nouvelles mesures émises par l'Autorité de régulation des transports, aussi bien pour la prévention contre la pandémie de la Covid 19 que pour la stricte application du code de la route.

De son côté, le responsable de l'agence "Salem Voyage", Mohamed Limam Ould Khayne, a déclaré à l'AMI que son agence adhérait aux nouvelles procédures, et s’engager même à donner des masques aux voyageurs qui n’en disposaient pas. Il a indiqué également que les bus font l’objet de nettoyage strict avec des produits stérilisants et qu’ils disposaient de thermoflash pour vérifier la température des passagers.

À leur tour, les citoyens arrivant à Nouakchott ont exprimé leur bonheur de pouvoir voyager dans de bonnes conditions tout en s’entourant des mesures de précaution indispensables.

M. Mohamed Mahmoud Ould Aleyout, qui venait d'Atar, a déclaré que les tarifs n'ont pas connu d’augmentation, que les conditions de voyage étaient bonnes et l'agence avait pris les mesures de précaution nécessaires.

Mme Khadija Mint Sidi Mohamed, venue elle aussi d'Atar a déclaré que les conditions de voyage étaient excellentes et marquées par le respect par les passagers et le transporteur des consignes recommandées.
Dernière modification : 11/07/2020 16:32:30