Activités gouvernementales

Réunion de la commission de veille économique

Nouakchott,  01/07/2020
La Commission de veille économique, issue du Comité interministériel chargé du suivi de l’évolution de la covid-19 en Mauritanie, a tenu, mercredi à Nouakchott, sa réunion hebdomadaire, sous la présidence du ministre de l’Économie et de l’Industrie, M. Abdel Aziz Ould Dahi.

Le ministre de l’Économie et de l’Industrie a fait une présentation sur les effets négatifs de la pandémie sur l’économie mondiale et ses répercussions sur le plan local, précisant qu’elle a engendré dix millions de cas de contamination et un demi-million de décès.

Sur le plan local, le ministre a précisé que le nombre de cas a déjà dépassé le seuil de 4000 et qui celui des décès a aussi dépassé la centaine.

« Cette situation a suscité une baisse de la croissance nationale à 4,9%, soit 1,9% de plus par rapport aux estimations réalisées au mois d’avril 2020 ».

M. Ould Dahi a, enfin, déclaré que la situation épidémiologique et ses conséquences socio-économiques étaient sur l’agenda du sommet du G5 Sahel, tenu mardi à Nouakchott, sous la présidence de Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République.

Au cours de la réunion, le Délégué Général à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion « TAAZOUR », M. Mohamed Mahmoud Bouassriya, a fait un exposé détaillé sur plan de solidarité nationale contre l’exclusion.

Il s’est félicité de l’état d’avancement des procédures, surtout les opérations de distribution au profit des dizaines de milliers de familles à Nouakchott et les allocations financières, attribuées, par la suite, à plusieurs milliers de familles pauvres dans les wilayas de l’intérieur.

M. Bouassriya a, enfin, fait un compte-rendu des réalisations de sa délégation pendant le mois de Ramadan, par le biais du programme Emel , ainsi que ses actions en perspective.

Pour sa part, le président du Patronat Mauritanien, M. Mohamed Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a fait un compte-rendu sur les effets de la pandémie de la covid-19 sur le secteur privé.

Il a ajouté que le secteur privé a connu une régression, du fait de la covid-19, aux plans de l’emploi, de la productivité et du revenu.

Pour rappel, la commission de veille économique que préside le ministre de l’Économie et de l’Industrie, comprend ses homologues des Finances, du Commerce et du Tourisme, du Développement rural, du ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et de l’Industrie, chargé des investissements et du délégué général à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion « Taazour », du gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie, du conseiller du Premier ministre chargé de l’économie productive et du président de l’Union nationale du patronat mauritanien.
Dernière modification : 01/07/2020 20:22:00