Economie

Les ministère du Pétrole et du commerce lancent une campagne de contrôle des sociétés de distribution de gaz butane

Nouakchott,  11/06/2020
Le ministère du Pétrole, de l'Énergie et des Mines a lancé jeudi matin, en coopération avec le ministère du Commerce et du Tourisme, une campagne d'inspection des trois sociétés autorisées à importer, enfûter, et distribuer le gaz butane en Mauritanie.

Cette campagne qui se poursuivra à l'avenir, vise à faire respecter la réglementation et la législation en vigueur dans le domaine de la distribution du gaz butane et à préserver les intérêts du citoyen en assurant notamment la régularité des procédures techniques de remplissage et de respect du poids des bonbonnes de gaz suivant les catégories : 2,75 kg pour une bonbonne de 3 ; 6 kg pour celle de 6 ; 9 kg pour celle de 9 et 12 kg pour les bonbonnes spéciales de 12.

La délégation des deux ministères a effectué une visite sur les lieux d'enfutage des trois sociétés, la Somagaz , Maurigaz et Rimgaz, et insisté sur le respect des procédures en vigueur dans ce domaine.

à l'issue de ces visites, M. Hadrami Ould Mohamed M’Bareck, directeur de l'approvisionnement et de la distribution des produits pétroliers à la Direction générale des hydrocarbures au ministère du Pétrole et de l'Energie, et des Mines, a fait une déclaration à l'Agence mauritanienne d’information dans laquelle il a souligné que la visite avait pour objectif d’inspecter et de contrôler les sociétés de distribution du gaz butane en particulier. Il s’agissait surtout de veiller à la sécurité des lieux où se déroule l’enfûtage du gaz mais aussi de s’assurer du poids réglementaire des différentes catégories de bonbonnes.

À son tour, M. Moustapha Ould Eleya, directeur de la concurrence, de la protection du consommateur et de la répression de la fraude au ministère du Commerce et du Tourisme, a indiqué que cette campagne conjointe vise à s'assurer de la fourniture régulière du gaz butane, au respect des procédures en place, notamment le poids et les normes techniques dans le processus de conditionnement, ainsi qu'au respect des prix homologués.

Au ministère du Commerce et du Tourisme, dit-il, nous recevons beaucoup de plaintes dans ce domaine, ce qui confirme l'importance de cette campagne, qui va encourager les sociétés de distribution à respecter les normes et à les appliquer avec précision, ajoutant que l'État subventionne le gaz et qu'il n'est pas acceptable dans ces conditions que le poids soit ‘’trafiqué’’. Ces sociétés sont donc appelées à appliquer rigoureusement les prix fixés.

La campagne a été lancée en présence de la directrice générale de la Société Mauritanienne de Gaz, Mme. Fatima Mint Dahi.
Dernière modification : 11/06/2020 16:28:04