Social

Le Chef d’État-major de la garde nationale marque le 108e anniversaire la Garde nationale

Nouakchott,  30/05/2020
Ce samedi 30 mai 2020, coïncide avec le 108e anniversaire de la Garde nationale qui est le plus ancien corps armé du pays.

Plus d’un siècle après sa constitution, ce corps continue de servir le pays avec la même loyauté, le même dévouement, le même engagement et le même sens du sacrifice, en assurant la sécurité des citoyens, en protégeant leurs biens, en préservant l’intégrité territoriale du pays et en sécurisant le service public contribuant ainsi à garantir sa continuité

Le rôle honorable de ce corps a été déterminant dans les premiers moments de la naissance de l’État mauritanien ainsi qu’au cours des autres évènements décisifs que le pays a connus, émaillés par les sacrifices énormes consentis par les officiers, sous-officiers et gardes, leurs actes de bravoure, de courage et d’héroïsme inscrits en lettres d’or sur les pages éternelles de l’Histoire de la Nation mauritanienne.

La commémoration en grande pompe, depuis 2016, de la création de la Garde nationale n’est qu’une réhabilitation légitime d’une partie de la mémoire du pays, une tradition à laquelle il sera, malheureusement, dérogé cette année en raison des conditions particulières imposées par la pandémie du coronavirus.

Toutefois, le Chef d’État-major de la garde nationale, général Mesgharou Ould Sidi, a tenu à marquer cet anniversaire par un discours qu’il a adressé aux membres du corps et dont voici le texte intégral.

« Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux et prière sur son honorable Prophète.

Officiers, sous-officiers, gardes ;

Il m’est agréable de vous adresser mes vives félicitations à l’occasion du 108e anniversaire de la création de la Garde nationale, le 30 mai 1912.

Cet anniversaire est un repère glorieux qui nous est cher et un moment qui nous permet de réfléchir à la marche de ce corps pionnier dans l’accompagnement de l’instauration de la République Islamique de Mauritanie qu’il a nourrit de son sang et à laquelle il a fait le précieux don des plus grands sacrifices jusqu’à la consolidation de son entité comme État dans lequel tous jouissent de la dignité, de la sécurité et de la justice.

Au cours de cet anniversaire, nous revivons la grandeur des valeureux pionniers de ce corps qui ont fourni le plus bel exemple de sacrifice, de bravoure, de patriotisme et du don illimité de soi pour la défense de l’intégrité territoriale et la protection des institutions de la République.

Cette fois-ci, il coïncide avec le contexte crucial de pandémie de coronavirus que nous traversons ; pandémie qui a secoué la plupart des pays du monde.

Cette situation nous a empêchés de commémorer cet anniversaire avec tout l’éclat qu’il mérite à travers les manifestations et les activités officielles qu'un tel évènement requiert.

Officiers, sous-officiers, gardes ;

C’est un très grand honneur pour la Garde nationale de se voir confier la mission de contribution à l’application des mesures sécuritaires visant à limiter la propagation du covid-19.

Il s’agit là d’une noble action dans la mesure où elle concerne la protection des citoyens mauritaniens, mission qui est au cœur de la raison d'être de notre corps.

L’exercice de cette mission à Nouakchott et au niveau des frontières et des villes de l’intérieur du pays constitue une continuité du rôle dont s’est acquitté de façon remarquable la Garde nationale, aussi bien par le passé que récemment, dans la défense et la protection des citoyens, en droite ligne de nos valeurs fondatrices ».
Dernière modification : 30/05/2020 17:18:12