Activités gouvernementales

Des membres du gouvernement commentent les travaux du Conseil des ministres

Nouakchott ,  28/05/2020
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication, porte-parole du gouvernement, Dr Sidi Ould Salem, et le ministre Secrétaire général du gouvernement, Dr Niang Djibril Hamady, ont commenté, ce jeudi à Nouakchott, les travaux de la session du Conseil des ministres qui s’est tenue la même journée.
Le porte-parole officiel du Gouvernement a indiqué que le Conseil a examiné et approuvé plusieurs projets de décrets et suivi des communications présentées par des membres du gouvernement. Parmi les projets de décrets en question, figure celui modifiant les dispositions du décret n° 126-2006 en date du 4 décembre 2006, portant statut des enseignants chercheurs universitaires et hospitalo-universitaires.
Ce projet de décret, a-t-il dit, organise le déroulement de la carrière professionnelle des enseignants chercheurs universitaires et hospitalo-universitaires, sur la base de critères définis pour le passage, dans ces différents corps, d’une classe à une autre.
Il a précisé que le titulaire de doctorat commence sa carrière dans l’enseignement supérieur dans la classe des professeur-adjoints pour passer ensuite, après quatre années d’exercice, à la classe des maitres de conférences, période au cours de laquelle il publie ses recherches scientifiques, encadre les étudiants et dirige les travaux de recherche pour accéder, après quatre autres années au statut de professeur d’université.
Le porte-parole du gouvernement a indiqué que l’instauration de ce système de déroulement de carrière encourage la recherche scientifique et promeut l’édition d’autant qu’une agence nationale de recherche scientifique a été créée pour servir de réceptacle des travaux de recherche et de facteur d’incitation des chercheurs.
Pour sa part, le ministre Secrétaire général du gouvernement a déclaré avoir présenté au Conseil des ministres une communication relative à la création d’une identité visuelle pour la République Islamique de Mauritanie à travers l’adoption d’une charte graphique gouvernementale qui permettra d’uniformiser les correspondances, les sites, les documents et autres supports émanant des différentes administrations et à tous les niveaux (ministres, secrétaires généraux, directions, services…) en plus des administrations régionales, conseils régionaux, moughataas, communes) ainsi que les ambassades et représentations consulaires.
L’objectif est de conférer une uniformité visuelle aux supports écrits de l’Etat aussi bien pour les documents officiels que pour les correspondances internes ou avec des parties extérieures : Etats, Organisations internationales, représentations diplomatiques de pays tiers en Mauritanie.
Cette identité visuelle permet également de disposer d’une base d’étalonnage des entêtes, des sceaux et autres signes distinctifs des documents nationaux qui sert de spécimens de référence.


Dernière modification : 28/05/2020 20:43:34