Editoriaux

Editorial du Journal Horizons: La force persuasive d’une diplomatie proactive

Nouakchott,  06/05/2020
Les faisceaux d’intérêt de la diplomatie mauritanienne se recentrent désormais sur les espaces traditionnels de son appartenance arabe et africaine, un choix conscient, qui prend en compte la dense toile des liens multiséculaires qui ont émaillé l’histoire de cette double appartenance, qui puise sa légitimité dans le capital du soutien inconditionnel de la Mauritanie aux mouvements arabes et africains de libération. Cette diplomatie que justifie la dimension géopolitique et régionale est portée désormais avec force, aujourd’hui, par la volonté réelle de se propulser dans l’avenir au milieu d’un réseau encore plus massifié d’interconnections tissées par les valeurs en partage et les intérêts en commun.



Une diplomatie décomplexée, fidèle aux choix premiers des principes de la souveraineté de décision et de la liberté de positionnement sur les grandes questions régionales et internationales, mue par l’attachement aux valeurs de paix et de justice; une diplomatie qui s’exprime immuablement sur le répertoire des idéaux nobles et des causes justes.

Plus intégrative, cette diplomatie est aujourd’hui politique, économique et sécuritaire permettant de compter davantage sur la scène internationale, de se déployer au service du développement et de l'essor du pays et du continent et de triompher du terrorisme violent et du crime organisé.



Cette dernière semaine a été riche d’exemples de manifestations de cette diplomatie novatrice dont l’efficacité a eu raison des replis que cimentent les confinements.

A la tête du G5-Sahel, la Mauritanie a su trouver dans la sagesse africaine, le terrain fertile d’une concertation utile entre les dirigeants sahéliens qui ont identifié avec clarté les grands défis de l’heure, et dépassé les contingences locales pour donner à la voix régionale plus de portance et plus de résonnance dans les différentes tribunes.

La même semaine, ces mêmes dirigeants ont parlé de la même voix avec le Conseil de l’Union Européenne, requérant plus de solidarité internationale avec le continent qui croule sous une accablante dette publique, au moment où les cours des matières premières, qui constituent leurs principales ressources, s’effondrent inexorablement dans un contexte marqué par les impacts négatifs en cascade du coronavirus.



Sur la même question, le Président de la République a attiré, pas plus tard que cette semaine, l’attention des participants au sommet des pays non-alignés, sur le fait que les dispositions prises par les pays à titre individuel face à la pandémie du coronavirus, seront insuffisantes à endiguer les effets de ce fléau, et que seules la solidarité et la coopération entre les pays pourront le circonscrire.



A jauger l’action diplomatique de cette semaine, à en juger par son intensité, l’on se rend bien compte que la diplomatie mauritanienne connait actuellement une nouvelle impulsion, rythmée par des concertations et des contacts continuels sur les grandes questions de la région, du continent et du monde.



Nous sommes, indéniablement, en présence d’une renaissance d’une diplomatie mauritanienne réfléchie, crédible et efficace, à la faveur d’une dynamique proactive; une diplomatie qui s’inscrit désormais davantage dans le registre de la raison et de l’action que dans celui de la passion et de la déclamation.


Horizons

Dernière modification : 06/05/2020 15:30:30