Economie

Les cadres du ministère des Pêches et des établissements qui en relèvent contribuent au Fonds national de solidarité

Nouakchott,  07/04/2020
La secrétaire générale du ministère des Pêches et de l’Economie maritime, Mme El Alya Mint Menkouss a déposé, ce mardi, dans le compte du Fonds national de Solidarité sociale et de Lutte contre le Coronavirus un montant de 20 945 000 MR0 ( 20 millions 945 mille d’ouguiyas anciennes) représentant la contribution des cadres du ministère et de ceux des établissements qui en relèvent à la campagne de financement du fonds dans le cadre de la dynamique solidaire pour faire face au fléau du coronavirus et à ses conséquences économiques et sociales.

La secrétaire générale a souligné que le département des Pêches et de l’Economie maritime a accompagné les mesures préventives prises par les pouvoirs publics à travers, notamment, l’organisation de campagne de sensibilisation en direction de tous les employés du secteur, des populations du littoral, des travailleurs du marché du poisson et du port de Tanit en plus de la distribution de matériel de protection (produits de désinfection, masques et casquettes).

Dans le même cadre, a ajouté la secrétaire générale, il a été procédé à l’installation de nouveaux points de vente de poisson à Nouakchott et à Kaédi et à l’augmentation des quantités de poisson mises en vente à des prix réduits au moment où des commissions techniques ont été installées à Nouadhibou pour la constitution d’un stock alimentaire de 10 mille tonnes de poisson retirées des circuits d’exportation à cette fin.

Un autre stock supplémentaire de 10 mille tonnes de poisson sera fourni par les opérateurs privés du secteur, destinés à la Société nationale de distribution de poisson pour alimenter les centres urbains.

Mme El Alya Mint Menkouss a fait observer que toutes ces actions s’inscrivent en réponse à la circulaire relative à l’application des instructions du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, portant notamment sur l’affranchissement des taxes et prélèvements fiscaux pour le reste de l’année 2020, les droits forfaitaires d’accès et les taxes de contrôle.

Dans le cadre de cette démarche de facilitation aux opérateurs du secteur, les embarcations de la pêche artisanales ont été autorisées à débarquer leurs captures en différents points, et un contrôle efficace est exercé sur les bateaux étrangers pour un strict respect des mesures préventives décidées par les pouvoirs publics.
Dernière modification : 08/04/2020 13:20:22