Wilaya

Respect du couvre-feu malgré ses conséquences économiques sur la main-d’œuvre locale

Nouadhibou,  22/03/2020
Le couvre-feu instauré de 18H de l’après-midi à 6H du matin est bien respecté à Dakhlet-Nouadhibou suite à la décision des autorités locales d’organiser des patrouilles menées par des unités de la gendarmerie, de la garde, de la police et du groupement général pour la sécurité routière.

Des habitants de la ville, que le reporter de l’AMI a rencontrés après le début du couvre-feu, ont salué la décision qui limitera, selon eux, la propagation du coronavirus dans la wilaya malgré ses conséquences économiques sur les citoyens. M. Mahmoud Ould Taleb a souligné que la décision d’instaurer le couvre-feu bien qu’elle bénéficie d’un consensus national au cours de la délicate situation que traverse le monde entier, doit tenir compte des conditions économiques des citoyens, en particulier ceux exerçant dans le secteur informel. Il a invité les autorités à prendre les mesures qui s’imposent, en pareille situation, pour empêcher les spéculations sur les prix des denrées alimentaires.

De son côté, M. Sidi Ould Hassen a évoqué les conséquences économiques du couvre-feu sur les ouvriers exerçant à Nouadhibou dans le secteur informel surtout après sa prolongation de 2 heures. Il a précisé qu’il appuie la décision d’instaurer le couvre-feu qui permettra d’éviter les rassemblements avant de souhaiter qu’il soit accompagné de mesures concrètes atténuant les effets économiques sur la main-d’œuvre locale.
Dernière modification : 22/03/2020 13:33:58