Activités gouvernementales

Le ministère de l'Intérieur annonce le couvre-feu de huit heures du soir à six heures du matin

Nouakchott,  19/03/2020
Le ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation a annoncé aujourd'hui jeudi un couvre-feu de huit heures du soir à six heures du matin sur tout le territoire national.

Le ministère a exclu dans la déclaration, dont une copie est parvenue à l'Agence Mauritanienne d’Information (AMI), le personnel de santé et les camions de fret.

Voici le texte de la déclaration:

"Dans le cadre des mesures préventives prises par les pouvoirs publics contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), le ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation déclare qu'il a été décidé désormais:

1 - Le couvre-feu est de huit heures du soir à six heures du matin, et cette décision sera appliquée sur tout le territoire national, à l'exception des équipes de santé et des camions de fret.

2- L'interdiction sans équivoque de tous types de rassemblements et de regroupements publics.

3- Fermeture de tous les restaurants et cafés jusqu’à nouvel ordre.

Toutes les dispositions et précautions de sécurité nécessaires seront prises au niveau des marchés, des rues et des places publiques pour garantir l'engagement à mettre en œuvre ces mesures.

Nous appelons chacun à faire preuve de responsabilité et de contribution pratique aux efforts déployés par les pouvoirs publics, par une réponse positive aux différentes directives et mesures prises pour contenir cette pandémie".

Commentant la décision d’instauration du couvre-feu, le directeur de la Sureté d’Etat, commissaire principal El Ghassem Ould Sidi Mohamed, a rappelé les dispositions prises depuis deux semaines pour contenir toute propagation éventuelle du coronavirus, notamment le confinement des nationaux et des étrangers en provenance de zones contaminées, la fermeture des aéroports, la limitation des points de passage frontaliers, et depuis hier, l’interdiction des rassemblements pour quelque motif que ce soit, notamment les prières du mort, les mariages et autres cérémonies sociales et le couvre-feu de 20 heures à six heurs exceptés pour les équipes médicales et les camions d’approvisionnement.

Le directeur de la Sureté d’Etat a néanmoins fait observer que des dérogations pourraient être faites pour des services de base indispensables tels que la SOMELEC, la SNDE, les boulangeries…

Il a tenu à souligner que toutes ces mesures sont prises dans le cadre de l’observation du principe de précaution dans l’intérêt du citoyen et visent uniquement à protéger la santé des populations, garantir leur sécurité et leur procurer les conditions de quiétude et de tranquillité indispensables.

Il a souligné que des pays bien plus nantis que le nôtre, disposant d’un plus grand nombre d’hôpitaux et mieux équipés connaissent actuellement énormément de difficultés du fait d’une propagation sans précédent de la pandémie.

Le commissaire principal El Ghassem Ould Sidi Mohamed a fait remarquer que seule la discipline, le civisme et le respect scrupuleux des dispositions prises par les pouvoirs publics et l’observation stricte des recommandations et conseils des services de santé spécialisés permettront de limiter la propagation du virus dans notre pays qui, heureusement, n’a enregistré, jusqu’ici, que deux cas seulement.


Dernière modification : 19/03/2020 18:49:52