Activités gouvernementales

Notre pays célèbre la Journée mondiale de la protection civile sous le slogan "Un secouriste pour chaque foyer"

Nouakchott,  01/03/2020
Notre pays a commémoré dimanche, à l’instar de la communauté internationale, la Journée internationale de la protection civile, qui coïncide avec le 1er mars de chaque année, sous le slogan "Un médecin pour chaque foyer".

La cérémonie tenue à cette occasion au siège de la protection civile à Tevragh Zeina (Nouakchott Ouest) a été supervisée par le ministre de l'intérieur et de la décentralisation en présence de ses homologues de la défense nationale ; de la santé et de l'équipement et des transports. Elle a été marquée par un lever des couleurs nationales et la distribution d’un certain nombre de médailles décernées par l'Organisation internationale de la protection civile au profit d'un certain nombre d'officiers de notre pays qui se sont distingués dans le domaine. Ensuite, la délégation ministérielle a eu à visiter l'exposition des matériels et outils de protection civile.

Le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, Dr Mohamed Salem Ould Merzoug, accompagné du délégué général de la protection civile et de la gestion des crises, général de division Khattar Ould Mohamed M’Bareck, ont passé en revue des unités de protection civile qui leur ont rendu les honneurs.

Les activités commémoratives de cette journée comprennet également une réunion au siège du ministère à Nouakchott entre le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation et le staff de la protection civile.

Le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation a affirmé, dans un mot pour la circonstance, que l’objectif de la célébration de cette journée, qui est une fête internationale de la protection civile, est de diffuser la prise de conscience et de sensibiliser aux principales missions de la protection civile, qui sont : assurer la sécurité civile, protéger les individus et leurs biens, et diffuser la culture préventive contre les risques.

Il a souligné que la croissance économique que connaît le pays, les perspectives d'avenir prometteuses et les défis environnementaux majeurs qui en découlent, à la lumière des changements climatiques et des effets de la situation géographique du pays sont, entre autres, des facteurs qui nous imposent de construire un appareil de sécurité capable de relever tous les défis, de protéger les citoyens et leurs biens et de contribuer au développement durable. .

Dr Mohamed Salem Ould Merzoug a ajouté qu’en application de cette orientation, le département a mené des réformes structurelles au terme desquelles la direction générale de la protection civile a été transformée en délégation générale de la sécurité civile et de la gestion des crises depuis le 1er octobre 2019 avec l'octroi de pouvoirs plus larges.

Les services techniques du département planchent, en outre, sur l’élaboration des textes législatifs nécessaires afin de relever les performances du secteur de la protection civile pour qu’il devienne un corps para-militaire à l’instar des autres corps de la sécurité.

A son tour, le délégué Général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises a expliqué que notre pays vit une augmentation des risques consécutifs au développement industriel et à l'accélération de la croissance démographique et des changements climatiques qui l'accompagnent ainsi que du taux élevé d'accidents de la circulation. Autant de facteurs dit-il, qui nous obligent, plus que jamais, à développer nos méthodes et à doubler nos capacités pour que nous soyons au niveau de la responsabilité, ce qui fait du slogan cette année ‘’un secouriste pour chaque foyer’’ un slogan bien approprié.

Le Délégué général a passé en revue les réalisations de la Protection civile au cours de l'année écoulée, dont 2579 interventions réparties entre dix-sept centres de secours, comprenant plusieurs domaines, notamment l'extinction des incendies, le sauvetage sous les décombres, les premiers secours aux victimes d'accidents et la collecte de l'eau de pluie dans les habitations.

Le général de brigade, Khattar Ould Mohamed M’Bareck a ajouté que le secteur a développé une stratégie ambitieuse pour permettre à la protection civile de jouer le rôle qui lui est dévolu et sous la forme requise sur tout le territoire national, avec au premier plan l’implantation généralisée des services de la protection civile pour couvrir de nouvelles zones à forte densité de population et à diverses activités économiques et la formation d'un grand nombre de secouristes, pompiers et agents paramédicaux de manière à atteindre un secouriste pour chaque famille car le citoyen est censé être le premier secouriste en cas de danger.

Le délégué général a rappelé les grandes avancées observées dans le secteur, qui permettront de renforcer les capacités des services techniques de la protection civile à la fois qualitativement et qualitativement, notant la nécessité de poursuivre les efforts déployés pour atteindre les objectifs souhaités dans ce secteur crucial.

La cérémonie, s’est déroulée en présence des walis de Nouakchott Ouest, Nord et Sud, du directeur général de la sécurité nationale, du commandant du Groupement général pour la sécurité routière (GGSR) et du chef d’état- major adjoint de la garde nationale.
Dernière modification : 01/03/2020 19:52:42