Activités gouvernementales

réunion du comité interministériel sur le suivi du programme « Mes priorités n° 1 »

Nouakchott,  27/02/2020
Le Premier ministre, M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya, a présidé, jeudi après-midi, un comité interministériel pour le suivi de l’avancement d’exécution du programme « Mes priorités n° 1 », qui a été lancé le 29 janvier dernier dans le quartier de Tarhil à Toujounine par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le comité interministériel s’est particulièrement appesanti sur les volets en rapport avec l’appui au pouvoir d’achat des citoyens et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Au cours de la réunion de ce comité interministériel qui regroupe tous les départements concernés par l’exécution du programme en question, chaque ministre a présenté un rapport sur les actions déjà engagées sur ce plan par son ministère.

Le comité a pu constater avec satisfaction le démarrage effectif de la plupart des volets du programme dans la mesure où de nombreuses composantes ont été lancées et que des dispositions ont été prises pour le lancement imminent des composantes restantes.

A ce titre les actions suivantes ont été déjà conduites :

-L’appui aux personnes vivant avec handicap au profit de 3 800 bénéficiaires

-La distribution de denrées alimentaires aux familles nécessiteuses, dont ont bénéficié 17 500 personnes dans les quartiers et zones de précarité à l’intérieur du pays et dans les périphéries de Nouakchott (22 000 familles bénéficiaires) et de Nouadhibou (5 000 familles bénéficiaires)

-Élargissement des zones de distribution de poisson et augmentation des quantités à allouer (800 tonnes en février et mars et 1 460 tonnes en avril) pour cibler 552 000 personnes en 2020 contre 276 000 personnes en 2019

-Dès fin mars de l’année en cours, 179 000 personnes bénéficieront d’une réduction de 20% sur leurs frais d’électricité, et 8 000 étudiants bénéficieront d’une augmentation de la bourse d’appui.

-Le volet construction d’infrastructures (écoles, routes…) a débuté et généré déjà la création de centaines d’emplois. A ce titre, on peut en citer les chantiers de construction de 31 écoles primaires, 26 antennes de la délégation Taazour dont 5 avec le ministère de l’Habitat. De même, le 25 mars prochain débutera la construction de 8 nouvelles écoles complètes et 8 extensions d’écoles déjà existantes ainsi que le lancement. Les chantiers de construction de 16 établissements d’enseignement secondaire dont 6 dans le cadre de l’action de Taazour ont déjà commencé et les chantiers de 15 autres établissements débuteront le 25 mars.

Dans le même cadre, la construction d’un centre de formation technique et professionnelle dans la moughataa de Riadh, d’une capacité de 1 000 apprenants, est programmée dès le 13 mars courant. Les dossiers d’inscription dans ce centre sont en cours de réception. Cinq autres centres de même type sont programmés.

Au niveau des infrastructures hydrauliques, les travaux de 15 forages seront entrepris à partir du 15 mars de cette année dans le cadre du programme« Mes priorités».

-S’agissant du volet insertion du programme « Mes Priorités », les projets soumis au financement de la CDD pourront être déposés à partir du 9 mars prochain au moment où la composante santé, notamment sans son aspect gratuité des soins au profit des groupes ciblés par le programme « Mes Priorités », débutera le 7 avril prochain.

Dans le registre social, le service Cash de la délégation Taazour sera élargi à 18 nouvelles moughataas qui bénéficieront des transferts directs en plus des 8 moughataas qui en bénéficiaient auparavant du service « Transfert » dans le cadre du programme Takavoul ».

-En matière d’emploi, le démarrage des différentes composantes du programme « Mes Priorités » favorisera la création de milliers d’opportunités d’emplois au cours des deux prochains mois. Les seules opérations de nettoyage de 32 villes de l’intérieur, qui débuteront le 10 mars, créeront 2 000 opportunités d’emplois.

Enfin, le Premier ministre a insisté sur l’accélération du rythme d’exécution du programme dans le respect strict des délais impartis et des normes de qualité, tout comme il a appelé les services concernés à assurer, sur le terrain, un suivi quotidien et de proximité pour être informé en temps réel de l’état d’avancement des chantiers, et à fournir, sur cette base, des rapports circonstanciés et réguliers.
Dernière modification : 27/02/2020 20:37:05