Economie

Une délégation de la Banque Mondiale se rend au marché aux poissons de Nouakchott

Nouakchott,  24/02/2020
Une délégation de la Banque Mondiale, présidée par Mme Deborah L. Wetzel, directrice de l’intégration régionale pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, s’est rendue lundi, au marché aux poissons de Nouakchott, où elle s’est rendue dans les hangars d’étal des produits et à la plage de débarquement des pirogues de pêche traditionnelle.


La délégation s’est informée des modalités de conservation du poisson et de la chaîne de la filière jusqu’à la vente au consommateur.

La délégation a pris connaissance des projets réalisés sur financement de la Banque Mondiale, a visité aussi le groupement sanitaire et l’atelier de traitement de l’eau avant le déversement en mer.

Lors de ces visites, la délégation était accompagnée de la secrétaire générale du ministère des pêches et de l’économie maritime, Mme El Alia Mint Menkouss, du commandant des gardes-côtes, de la coordinatrice du programme de développement de la pêche en Afrique de l’ouest en Mauritanie, du directeur du marché de poissons à Nouakchott et de nombreux acteurs du secteur de la pêche.

Il est à indiquer que le programme de la pêche en Afrique de l’ouest en Mauritanie, est financé par la Banque Mondiale, à raison d’un don financier de 20 millions de dollars. Il a démarré en juin 2015 et prendra fin en décembre 2020.

Dans le cadre du soutien des infrastructures du secteur de la pêche, une enceinte d’une longueur de 3,5 km et composée d’une grande entrée et de 5 voies de sortie a été réalisée autour de l’aire maritime du marché de poissons de Nouakchott.

Le programme a également financé la consolidation de l’énergie électrique du marché, au moyen de l’installation de 5 stations et d’un réseau d’éclairage public, un réseau d’adduction en eau et la construction de 300 habitations pour les habitants résidant au marché et qui sont au nombre de 8.000 personnes.

Le programme a financé aussi la construction d’un complexe médical comportant plusieurs points qui prodiguent des soins aux riverains, aux marins et aux visiteurs, soit un public estimé à 40.000 individus.

Dans ce contexte, le programme a financé une station de dessalement de l’eau industrielle, provenant du traitement du poisson au niveau du marché et de 40 usines installées dans l’enceinte du marché pour éviter la pollution du milieu marin suite à son déversement en mer.

Le coût financier des projets d'infrastructure du marché aux poissons de Nouakchott réalisés par le Programme de développement de la pêche en Afrique de l'Ouest en Mauritanie est de 7,5 millions de dollars environ.

Le programme a enfin apporté un appui institutionnel au ministère des Pêches et de l'Économie maritime et aux directions qui en relèvent, comme il a contribué au financement de la stratégie nationale de pêche qui arrive à échéance et celle qui est en cours d’élaboration.
Dernière modification : 25/02/2020 14:53:44