Presse

Radio Mauritanie organise un colloque sur les droits de l’Homme

Nouakchott,  24/02/2020
Radio Mauritanie a organisé hier (dimanche) à son siège à Nouakchott un colloque dans le cadre de la plate-forme politique et des droits sous le thème ‘’les droits de l’Homme en Mauritanie’’ sous la supervision de son directeur général, M. Mohamed Cheikh Ould Sidi Mohamed.

Au cours de ce colloque, le président de la commission nationale des droits de l’Homme, hôte de la plateforme, Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny a présenté un exposé sur les efforts déployés par son institution en matière de préservation des droits de l’Homme au niveau national et sur les perspectives de son action en vue de consolider les acquis et de combler les lacunes enregistrées.

Il a abordé ensuite des questions dont l’Etat de droit, les libertés et leur caractère central dans la défense des droits politiques, économiques, sociales et culturelles avant d’évoquer l’importance que revêt l’égalité des chances pour tous et la garantie de cette égalité qui conduit, avec la force de la loi, à gommer les différenciations matérielles et morales au sein de la société.

Il a conclu en précisant que notre pays dispose d’opportunités pour sa renaissance et son développement grâce à la découverte du gaz dont l’exploitation va commencer bientôt et noté que la commission des droits de l’Homme apprécie positivement le programme ‘’Taazour’’, souhaitant qu’il soit mis en œuvre conformément aux cadres juridiques qui assurent que toutes les personnes ciblées bénéficient de ses allocations financières au demeurant énormes.

Auparavant, M. Ahmed Ould Sidi Mahmoud avait prononcé un mot au nom de Radio Mauritanie dans lequel il a souligné que le colloque consacre le principe du lancement de l’espace des libertés adopté par la radio de service public afin de discuter de questions touchant aux droits de l’Homme.

Il a relevé que le développement du contenu du discours médiatique va garantir un terrain favorable pour semer les valeurs de paix, de justice et du savoir, attirant l’attention sur le rôle des citoyens qui doivent se sentir responsables à cet égard.

Le monde entier est unanime pour accorder une importance accrue aux effets néfastes du discours de la haine car il se trouve à contre- courant des valeurs de tolérance et de vie commune a -t- il fait remarquer.

Les hôtes du colloque (experts, leaders d’opinion, sages, hommes des medias) ont, chacun en ce qui le concerne, abordé différents thèmes dont les valeurs de la République ; les libertés et les droits ainsi que le danger du discours de la haine.
Dernière modification : 24/02/2020 16:03:30