Politique

Ouverture d’un atelier régional sur la Gouvernance et le Management des collectivités territoriales

Nouakchott,  21/02/2020
Les travaux d’un atelier régional sur la thématique : "Gouvernance et Management des Collectivités Territoriales dans un contexte de fragilité et de recherche de la sécurité et de la paix " ont débuté vendredi à Nouakchott.

L’atelier permet de doter l’Alliance des Associations de Pouvoirs Locaux des pays du G5 Sahel (A-APL G/5 Sahel) d’outils, de moyens d’orientation et d’actions concrètes afin que les collectivités puissent jouer pleinement leur rôle dans la recherche de solutions à la situation que traverse la sous-région.

Il lancera l’élaboration des plans stratégiques et d’actions de l’Alliance pour la doter de moyens et de dispositions nécessaires à l’opérationnalisation de ses activités afin d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée.

La signature d’un protocole d’accord de partenariat entre l’Alliance et le Secrétariat Permanent du G5 Sahel pour initier, développer et déployer des actions assurant la paix, la réconciliation et le développement de la sous-région figure à l’ordre du jour de l’atelier.

Dans le mot qu’il a prononcé, au nom du ministre, le secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Ould Soueïdat a insisté sur l’importance de la rencontre qui traduit la détermination commune de renforcer les liens de coopération et de complémentarité entre les gouvernements et les peuples du G5 Sahel. Il a ajouté qu’elle constitue un cadre efficace de partage d’expériences et de ressources pour promouvoir rapidement la démocratie et le développement local au sein du groupe.

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a exhorté les participants à l’atelier à élaborer une stratégie ambitieuse qui fera l’objet de l’intérêt et de l’appui des partenaires au développement.

Le maire de la commune de Tevragh-Zeïna, M. Taleb Abderrahmane , a indiqué que la première étape de la rencontre permettra aux parties concernées de gérer les événements de sécurité dans un environnement caractérisé par la fragilité, la propagation des foyers de tension et leurs effets sur les environnements locaux, et de proposer les actions appropriées pour les aborder.

Le président de l’Alliance, M. Siaka Dembélé a, pour sa part, invité les élus locaux à faire preuve de responsabilité afin d’être des parties prenantes incontournables dans tout processus de gestion de crise, de paix, de réconciliation et de développement. Il a remercié les partenaires à la coopération et tous ceux qui se sont engagés auprès de l’Alliance Sahel.

La chef de la coopération à l’ambassade d’Allemagne en Mauritanie, Mme Annette Coly a rappelé les efforts entrepris par son pays pour aider le G5 Sahel à sortir de sa situation actuelle tandis que le conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Institut français de Mauritanie a souligné que la participation d’un ministre français au prochain sommet du groupe à Nouakchott est la démonstration de l’appui de la France et de son soutien permanent aux pays membres du G5 Sahel pour combattre le terrorisme, l’extrémisme et consolider la croissance dans la sous-région.

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Economie et de l’Industrie et du wali de Nouakchott ouest.
Dernière modification : 21/02/2020 20:06:31