Activités gouvernementales

La ministre de l’Hydraulique supervise le démarrage de la journée nationale de concertation sur l’hydraulique et l’Assainissement en Assaba

Kiffa,  17/02/2020
La ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mme Naha Mint Hamdy Ould Mouknass a présidée lundi à Kiffa le démarrage de la journée nationale de concertation sur les secteurs de l’hydraulique et de l’assainissement en Assaba.

L’organisation de la journée dans les capitales des wilayas répond au souci du département d’associer les populations aux politiques liées à leur vie quotidieaussi à réunir les autorités administratives, les conseils régionaux, les élus locaux et les acteurs de la société civile avec les services techniques du département pour définir ensemble les priorités au niveau régional et local afin d’élaborer des programmes et des projets bien étudiés réalisables et assurant des résultats permanents.

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la ministre a affirmé que partant de son programme électoral "mes engagements" et de ses promesses visant à développer les infrastructures de base soutenant la croissance, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a souligné la vitalité du secteur de l’hydraulique non pas pour le bien-être de la population, mais aussi pour le développement de l’ économie nationale et l’amélioration de sa production et de sa productivité.

Elle a ajouté que, dans ce cadre, le Président de la République s’est engagé à mettre en œuvre une politique efficace de gestion durable des ressources hydrauliques au service de la population et des unités de production sur l’ensemble du territoire national. La ministre a précisé que l’action du gouvernement du Premier ministre, M. Ismail Bedde Cheikh Sidiya vise, à travers le département de l’hydraulique et de l’assainissement, à réaliser plusieurs grands objectifs dont l’approvisionnement de toutes les communes rurales d’ici 2025 et la recherche de solutions durables pour les grandes villes situées dans des zones ne disposant pas de nappes phréatiques.

La ministre a assuré que la réalisation de cet objectif demande une coopération entre les autorités publiques et les élus pour déterminer les priorités de manière transparente et selon des critères techniques et scientifiques convaincants et solides.

Le maire de la commune de Kiffa, Dr Jemal Ould Ahmed Taleb a, de son coté, souhaité la bienvenue à la ministre avant de saluer les efforts entrepris par les pouvoirs publics pour approvisionner les localités en eau potable.

Après le discours de la ministre, les directeurs de l’hydraulique et de l’assainissement et de la société nationale de l’eau ont présenté des exposés sur la situation hydraulique en Assaba et ses perspectives d’avenir.

Notons que des journées similaires ont été organisées à Dakhlet-Nouadhibou et au Trarza.
Dernière modification : 17/02/2020 16:08:31