Activités gouvernementales

Sensibilisation sur les cardiopathies congénitales

Nouakchott,  15/02/2020
Les cardiopathies congénitales ont fait l’objet, samedi à Nouakchott, d’une journée de sensibilisation à l’initiative conjointe du centre national de cardiologie(CNC), de l’association de gynécologues et obstétriciens de Mauritanie, de la société mauritanienne de pédiatrie et de la société mauritanienne de cardiologie.

La journée est organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de sensibilisation sur les anomalies congénitales.

Supervisant l’évènement, le ministre de la Santé, Dr. Mohamed Nedhirou Ould Hamed, a précisé que les cardiopathies congénitales constituent l'un des dilemmes de santé publique, compte tenu de leur propagation et leurs charges et effets négatifs sur la société et l'État.

Il a ajouté que le nombre de cas de cardiopathies congénitales est estimé entre 10 et 15 sur 1000 naissances et que le nombre de décès est en progression chez les victimes de ces maladies situés dans la fourchette de 0 à 5 ans.

Au sujet de l’intérêt accordé à la santé, le ministre a précisé que le programme « Tahoudaty » (Mes engagements) du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, traduit dans les faits par le programme du Premier ministre, M. Ismaïl Bedda Cheikh Sidiya, accorde la priorité à la santé et au bien-être des citoyens.

S’agissant du coût de la prise en charge de ces maladies, le ministre de la Santé a précisé que leur traitement est coûteux et que son département représenté par le CNC, focalise son action sur la sensibilisation, la formation et la prise en charge médicale.

Le ministre a enfin, précisé que la journée a pour objectif de réunir les spécialistes et experts intéressés par les cardiopathies congénitales afin de mettre en place un mécanisme de traitement qui tient compte de leurs incidences sanitaires et financières sur les enfants.

La manifestation a donné lieu à des conférences et exposés présentés par des spécialistes sur l’ampleur des maladies et la nécessité de les combattre par une prise en charge adéquate.
Dernière modification : 15/02/2020 21:52:20