Economie

Organisation d’un atelier de validation de l’étude du diagnostic du secteur de l’eau et de l’assainissement rural en Mauritanie

Nouakchott,  13/02/2020
Les travaux d’un atelier consacré à la validation de l’étude du diagnostic du secteur de l’eau et de l’assainissement rural en Mauritanie ont démarré, jeudi matin à Nouakchott.

Cet atelier organisé par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement en collaboration avec la Banque mondiale a pour objectif de débattre de cette étude diagnostique en vue de parvenir à des résolutions et des recommandations susceptibles de contribuer à l’amélioration de la gouvernance et à l’essor du secteur de l’hydraulique et de l’assainissement.

Lors de l’ouverture de l’atelier, le secrétaire général du ministère de l’hydraulique et de l’Assainissement, M. Mohamed Ould Abdallahi Salem Ould Ahmedoua, a indiqué que l’accès à l’eau potable et aux services de l’assainissement constitue un objectif principal pour le département compte tenu de son importance dans la réalisation du développement.

Il a ajouté que partant de ce constat et conformément aux engagements de Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le gouvernement du Premier ministre, Monsieur Ismail Bedda Cheikh Sidiya s’attèle à l’accélération des réalisations à travers des projets hydrauliques nouveaux, la réhabilitation des réseaux d’eau à Nouakchott et dans certaines villes de l’intérieur et au lancement de la nouvelle phase du projet Dhar visant l’alimentation en eau potable des villes d’Aïoun, Digueny et Aiweinatt Zbel, en plus des villages situés sur cet axe.

Dans ce cadre, le secrétaire général a souligné qu’un plan quinquennal (2020-2024) a été adopté pour le développement du secteur qui va permettre l’accélération de l’accès à l’eau, l’amélioration des services et de sécuriser la production au niveau des centres tout en encourageant l’utilisation de l’énergie solaire afin de réduire les contraintes d’exploitation et de maîtriser les charges.

C’est dans ce sens que le département travaille à améliorer la gouvernance et le partenariat entre les secteurs public et privé en vue de réaliser une gestion intégrée et durable des ressources hydriques.

Pour rappel, l’étude élaborée par le Groupement Hydroconseil-Tenmiya en passe de validation vise à identifier les besoins en termes de renforcement institutionnel des acteurs en charge des services de l’eau et de l’assainissement dans le but de favoriser la durabilité et la qualité des services.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Economie et de l’Industrie et des responsables du département de l’hydraulique et de l’Assainissement.
Dernière modification : 13/02/2020 13:38:45