G5 Sahel

Lancement du projet de la composante police du G5 Sahel en Mauritanie

Nouakchott,  10/02/2020
Une réunion de pilotage du projet de la composante police du G5 Sahel en Mauritanie a démarré, lundi, à Nouakchott.

Le projet vise la mise en place d’une unité d’investigation spécialisée dans l’application du droit et de la procédure pénale mauritanienne dans le fuseau ouest qui relève de la Mauritanie, et dont le siège sera à Néma, avec une antenne à M’Beyket-Lahwach.

L’unité sera spécialisée dans l’application du droit et de la procédure pénale mauritanienne. Elle fera partie de la composante du G5 Sahel dédiée à la lutte contre le terrorisme, aux enquêtes et à la collecte de renseignements dans le cadre de la lutte antiterroriste.

L’objectif du G5 Sahel est de garantir un environnement propice au développement et à la sécurité dans l’espace des pays membres, d’offrir un cadre stratégique d’intervention permettant d’améliorer les conditions de vie des populations. Dans cette perspective, le G5 Sahel allie développement et sécurité, dans un contexte de démocratie et de bonne gouvernance, à travers une coopération régionale et internationale efficace.

Il contribue à la mise en œuvre d’actions de sécurité et de développement au sein des États membres, grâce notamment au renforcement de la paix et la sécurité, au développement des infrastructures de transport, d’hydraulique, d’énergie et de télécommunications, au renforcement des capacités de résilience des populations.

Créé le 16 Février 2014, à Nouakchott, le G5 Sahel regroupe outre la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad.

La cérémonie de lancement du projet s’est déroulée en présence du directeur général de la sûreté nationale, Général de division Mohamed Ould Meguett, du directeur de la sûreté de l’Etat, Commissaire principal El Ghassem Sidi Mohamed et de l’ambassadeur chef de la délégation de l’Union Européenne, SEM. Giacomo Durazzo.
Dernière modification : 10/02/2020 16:35:01