Activités gouvernementales

Le ministre du Développement rural visite des chantiers au Tagant

Tidjikja,  06/02/2020
Le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein a visité, hier mercredi, l’oasis de Baghdade située à 13 km au sud-est de Tidjikja pour s’informer sur l’état d’avancement des travaux de réalisation de la digue de protection des eaux de surface, financée dans le cadre du projet régional d’appui aux initiatives d’irrigation au Sahel (pariis).

La digue qui va alimenter l’oasis de Bagdade est l’une des sept digues qui seront réalisées dans la moughataa de Tidjikja pour une enveloppe de 14 millions de nouvelles ouguiyas.

Le également visité le site d’une nouvelles oasis pilote où seront plantés 14400 plans de palmier dattier sur une superficie de 100 hectares en plus du forage de puits qui seront équipés de châteaux d’eau et un réseau moderne d’irrigation dans le cadre du programme d’extension des oasis.

Le ministre a inspecté les travaux de réhabilitation du barrage de Tachout El Khadra dans la commune de Nimlane d’une superficie de 130 hectares exploités par 383 familles qui y pratiquent le maraichage, la culture des céréales traditionnelles et du blé.

Le ministre a aussi remis au délégué régional de son département du matériel agricole destiné aux communes de Lekhcheb, Soudoude, Nimlane, Tidjikja, Boubacar Ben Amer et Tamourt Enaj.

M. Dy Ould Zein, qui a inspecté d’autres projets en cours d’exécution, a insisté sur la qualité du travail, le respect de cahier de charges et la priorité à la main d’œuvre locale. Il a exhorté les agriculteurs à l’utilisation rationnelle du matériel mis à leur disposition avant de souligner que l’appui du ministère prend en compte l’abnégation au travail, l’entretien du matériel et sa conservation.

Il ministre a encore affirmé que le projet oasis concerne en premier lieu les couches vulnérables qui n’ont jamais bénéficié de propriétés foncières auparavant.

De leur côté, les agriculteurs de la localité d’Ederoume ont souhaité, au cours de leur rencontre avec le ministre, l’aménagement du sol de leur barrage, sa protection par du grillage et l’approfondissement des affluents qui l’alimentent.

Le coordinateur du programme de développement durable des oasis, M. Mohamedou Ould Mohamed Lagdaf a indiqué, pour sa part, que les interventions du programme ont comporté l’installation d’unités d’irrigation collective pour rationaliser l’eau disponible avant de révéler la réalisation de plusieurs barrages et digues pour alimenter la nappe phréatique et encourager le maraichage.

Le ministre a clôturé son déplacement au Tagant par la visite des coopératives féminines de Moudjéria qui pratiquent, avec leurs moyens propres, le maraichage.

Le Tagant a une superficie cultivable estimée à 16800 ha dont 960 ha de culture sous pluie et 65 ha pour le maraichage en plus de 635811 palmiers dattiers.

La wilaya , qui compte 42 barrages et digues et plus de 397 diguettes ayant un rendement de 0, 4 tonnes/ha, possède un cheptel évalué à 200 milles têtes.
Dernière modification : 06/02/2020 16:41:39