Activités parlementaires

Clôture de la 1ère session parlementaire ordinaire 2019 – 2020

Nouakchot,  01/02/2020
Le siège de l’Assemblée nationale à Nouakchott a abrité vendredi soir la cérémonie de clôture de la première session parlementaire ordinaire en présence de membres du Gouvernement et de plusieurs hautes personnalités de l’Etat.

La clôture a été marquée par un discours prononcé par le Président de cette chambre, M. Cheikh Ould Baya, dans lequel il a souligné qu’en plus de la loi de finance 2020, l’Assemblée a adopté d’autres textes importants constituant un ajout supplémentaire à notre dispositif législatif de nature à contribuer à accélérer le processus de développement de notre pays.

Voici le texte intégral de ce discours

« Collègues députés ;

Mesdames Messieurs ;

Nous voilà arrivés au terme de notre première session parlementaire 2019 – 2020 au cours de laquelle vous avez, à travers une présence assidue, fait preuve de sérieux et de responsabilité. Je vous en félicite.

Cette session a, en plus de l’examen du projet de loi de finance initiale 2019 – 2020, adopté plusieurs autres textes importants qui, nous l’espérons, constitueront un ajout supplémentaire à notre dispositif législatif et contribueront à accélérer le processus de développement de notre pays.

Le contrôle de l’action gouvernementale, dont nous sommes investis a occupé une place de choix dans l’ordre du jour de notre session dans la mesure où les députés ont reçu réponse à nombre de questions qu’ils ont adressées aux membres du gouvernement. Une commission d’enquête parlementaire a été également mise sur pied et doit commencer incessamment ses travaux.

En ce qui concerne l’évolution et la dynamisation de l’environnement du travail, notre chambre a récemment mis en œuvre une traduction simultanée de l’ensemble des débats parlementaires en langues nationales conformément aux dispositions de l’article 6 de la Constitution et 61 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale dont l’exécution a été entamée au cours du mois de juillet 2019.

Conscient du droit du citoyen à être informé de façon permanente sur tous les aspects du travail parlementaire, et en vue de renforcer notre démocratie, nous avons œuvré à la création et au développement de divers espaces de communication qui ont englobé des pages sur certains réseaux sociaux et un site électronique.

Les dispositions favorables que nous avons décelé auprès du pouvoir exécutif, et dont nous le remercions vivement ont été d’un apport décisif pour la reprise des activités de la Chaine parlementaire dans des conditions satisfaisantes.

Chers collègues députés ;

La promotion de l’action démocratique nous invite au renforcement de la cohésion nationale et à la préservation de la paix sociale. A cette fin, nous attirons l’attention du pouvoir exécutif sur la nécessité d’appliquer les lois incriminant le discours de la haine qui, dans ses différentes variantes raciste, sectaire et tribale, recourt, dans la plupart des cas, à une exploitation malsaine des moyens de communication disponibles.

Messieurs les ministres ;

Chers collègues députés ;

Mesdames, Messieurs ;

Au cours de cette session, la diplomatie parlementaire n’a pas été absente. Elle a, de façon constante, renforcé la diplomatie traditionnelle en défendant au mieux nos positions nationales tant sur le plan sous régional qu’international.

Dans ce cadre, je ne peux qu’exprimer notre position ferme vis-à-vis du problème central palestinien et notre soutien indéfectible au droit du peuple frère de Palestine à disposer de lui- même et à instaurer un Etat indépendant avec pour capitale El Qods Acharif ainsi qu’au retour des réfugiés dans leur patrie conformément aux résolutions et recommandations des Nations Unies.

Je ne saurais terminer sans dénoncer avec force le massacre collectif dont sont victimes les musulmans Rohingas en Birmanie.

Enfin, je déclare close la première session ordinaire parlementaire 2019 – 2020 conformément aux dispositions de l’article 52 (nouveau) de la Constitution et de l’article 55 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Je vous remercie.

Wassalamou Aleykoum Wa Rahmatoullahi Wabarakatouhou »
Dernière modification : 01/02/2020 15:34:01