Economie

Atelier de présentation des rapports de la commission nationale pour l'ITIE

Kaédi,  28/01/2020
Les travaux d’un atelier de sensibilisation pour présenter et publier les rapports du Comité national pour l'Initiative des industries extractives pour les années 2015 - 2016 - 2017 a démarré aujourd'hui, mardi, dans la ville de Kaédi.

Des représentants du gouvernement et certains représentants de la société civile des wilaya du Gorgol et du Guidimagha participent à l'atelier.

Dans un discours, pour l’occasion, le wali du Gorgol M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall a affirmé que notre pays s’attelle à mettre en œuvre davantage de critères et normes de transparence conformément aux plans d’action gouvernementaux inspirés du programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani, exécuté par le gouvernement du Premier ministre Ismail Bedda Cheikh Sidiya.

Le wali a expliqué les efforts déployés par notre pays pour se conformer aux normes internationales de transparence dans les industries extractives, appréciant la présentation de rapports lors de cet atelier et la transparence qui les a marqués.

À son tour, le président de la Commission nationale de l'initiative pour la transparence dans le domaine des industries extractives, conseiller du Premier ministre, M. Mohamed Lemine Ahmed, a déclaré que l'initiative est une coalition multipartite qui comprend des représentants du gouvernement et des organisations de la société civile.

Il a ajouté que toutes les composantes de l'initiative visent à améliorer la transparence et la gestion responsable dans les industries extractives et, sur cette base, chaque pays crée son propre organisme.

M. Mohamed Lemine Ahmed a souligné que depuis que notre pays a annoncé son engagement envers l'initiative internationale sur la transparence dans les industries extractives en 2005, il n’a cessé de progresser année après année pour gagner la confiance de la communauté internationale et occuper une position privilégiée à cet égard car il a été approuvé en tant que pays candidat en 2007 et comme pays conforme aux normes en 2012. C’est ainsi que depuis lors et jusqu’à présent, 11 rapports ont été publiés sur l'Initiative pour la transparence des industries extractives.

Il a ajouté que pour mesurer l'impact de l'initiative, le Secrétariat international s’assure régulièrement des progrès réalisés par des pays, comme la Mauritanie qui a été confirmée pour la première fois sur la base des critères de 2016, et notre pays continue du reste après chaque mise à jour et évaluation, à récolter les meilleurs résultats.

Le maire de la municipalité de Kaédi, M. Tahara Baradji, a exprimé le sentiment de fierté qu’il ressent de voir sa ville accueillir cet important atelier, appréciant la politique du gouvernement vis-à-vis de cette initiative
Dernière modification : 28/01/2020 22:09:25