Activités gouvernementales

Organisation d’un atelier sur la présentation du plan d’action sur la cellule nationale de lutte contre le radicalisme

Nouakchott,  28/01/2020
Les travaux d’un atelier sur la présentation du plan d’action de la cellule nationale de lutte contre le radicalisme et l’extrémisme ont débuté mardi à Nouakchott. L’assise est organisée par le ministère des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, en collaboration avec l’Organisation Internationale des Migrations et le bureau des Nations Unies pour l’Afrique et le Sahel (UNOWAS).

Cette rencontre d’une journée vise à présenter le plan d’action de la cellule nationale de lutte contre le radicalisme et l’extrémisme violent en Mauritanie (cellrad).

Le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Dah Ould Sidi Ould Amar Taleb, a affirmé, dans un mot prononcé pour la circonstance, que le plan d’action de la cellule nationale concorde avec l’approche globale de la Mauritanie, incluse dans le programme du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a ajouté que les valeurs de pardon et de modération sont de nobles idéaux humains inspirés de la révélation divine, le droit musulman ayant honoré l’homme, perçu en tant que tel dans les versets du Noble Coran et les Propos Prophétiques (Hadith).

Le ministre a ajouté que son secteur fonde de grands espoirs sur les résultats de l’exécution de ce plan, en vue de lutter contre ce phénomène destructeur exogène en terre d’islam, ce qui nécessite une conjugaison des efforts de tous pour concrétiser les objectifs escomptés.

Le représentant du Secrétaire Permanent du Groupe du G5-Sahel, M. Samaka Mohamadou, a mis en exergue l’importance de ce plan d’action, ayant pour but de lutte contre toutes les formes d’extrémisme, soulignant que la cellule est appelée à jouer un rôle éminent et effectif dans l’exécution de son plan d’action.

Pour sa part, le Coordinateur du système des Nations Unies, SEM. Anthony Ohemeng Boamah, s’est félicité des efforts des partenaires au développement au moment où il prend part à la présentation du plan d’action de la cellule mauritanienne de lutte contre le radicalisme et l’extrémisme.

Il a indiqué que le Secrétaire Général porte une attention toute particulière à la lutte contre toutes les formes d’extrémisme et de radicalisme, et soutient l’ensemble des efforts visant à y faire face, indiquant que les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 ne pourraient être atteints sans la sécurité, la justice et l’égalité, loin des conflits et de la violence.

Il est à rappeler que la cellule nationale est une instance sous la tutelle du ministère des Affaires Islamiques et de l’Enseignement originel, en collaboration avec la cellule régionale de lutte contre le radicalisme installée dans les locaux du Secrétariat Permanent du Groupe G5-Sahel.

L’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, du responsable de la cellule nationale de lutte contre le radicalisme et l’extrémisme, outre de nombreuses autres personnalités.

Dernière modification : 28/01/2020 14:52:14