Activités gouvernementales

Démarrage de la 11e édition du Festival nomade

Nouakchott,  25/01/2020
Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, Dr Sidi Mohamed Ould Ghaber, a supervisé, ce samedi après-midi à l’hippodrome de Nouakchott-Ouest, la 11e édition du Festival nomade.

Le programme de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation a comporté un exposé sur les races et l’histoire des chevaux dans le Sahara et la présentation des chevaux qui participent à la course équestre ainsi que des intermèdes musicaux animés par des artistes mauritaniens et canadiens.

Dans son allocution d’ouverture, a souligné que ce festival annuel contribue à faire revivre un pan important de la culture nationale et à promouvoir les valeurs chevaleresques de nos aïeuls.

Il s’agit là, a-t-il dit, d’une initiative louable et d’un évènement important dont nous saisissons l’occasion pour affirmer à nos hôtes notre appui et notre soutien constants à ce genre de manifestations, conformément au volet culturel et patrimonial du programme « Mes engagements » du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani que le gouvernement de M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya s’attelle à mettre en œuvre.

Le ministre de la Jeunesse, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement a ajouté que le Festival consacre les valeurs et les vertus chevaleresques qui sont un marqueur culturel et un référent social de la Mauritanie, de sa vie nomade et de la richesse de son patrimoine. Cette manifestation est aussi une passerelle culturelle de rapprochement message de paix, du vivre-ensemble et du refus de l’extrémisme, de la violence et de la haine.

Pour sa part, le président de la Fédération des sports équestres, Pr Sid’ Ahmed Ould Mogueya, a souligné que, malgré l’éloignement, Mauritaniens et Canadiens partagent beaucoup de choses, notamment la rigueur du climat avec le Grand Nord canadien au froid glacial et le désert mauritanien avec son soleil implacable.

Il a précisé que cette rigueur du climat forge le caractère et façonne le comportement en développant les le sens de fraternité, d’hospitalité, de solidarité, de compassion et de reconnaissance de l’autre, qui sont autant de vertus humaines et de valeurs chevaleresques.

Il a indiqué que les sociétés mauritanienne et canadienne ont un héritage de peuples nomades partagent la multi-culturalité

Il a ajouté que de nombreux autres facteurs sont communs aux deux pays, notamment leur appartenance à la francophonie.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, Dr Taleb Ould Sid’ Ahmed et de nombreux ambassadeurs accrédités en Mauritanie.
Dernière modification : 25/01/2020 20:50:41