Culture & Enseignement

Organisation d'un colloque culturel sur les interpénétrations soufies mauritano-marocaines

Nouakchott,  23/01/2020
Un colloque culturel sur l’apport marocain dans le soufisme de Chinguetti a été organisé, mercredi soir au Centre culturel marocain de Nouakchott, dans le cadre de ses activités hebdomadaires.

Le conférencier, Dr Ahmedou Ould Akah a mis en lumière l’influence marocaine dans le domaine du soufisme et ses implications à travers les nombreux écrits d’érudits soufis dont la production prolifique a été largement propagée dans la région. Il a, à cet effet, présenté les principaux écrits des cheikhs marocains qui ont été, parfois, enrichis par l’apport des érudits de Chenguitty.

De son côté, le directeur du Centre culturel marocain de Nouakchott a rappelé l’historique du cursus scolaire du conférencier et les publications qu'il a réalisées en particulier "La Chadhiliya en terre de Chinguetty: médias et textes, particulièrement le soufisme de cheikh El Yedaly comme exemple, " le rôle spirituel et scientifique de la ville de Oualata","le lexique arabe entre tradition et modernité" et" la littérature de jeunesse et son statut en Mauritanie".

La conférence a été commentée par des personnalités culturelles qui ont été unanimes sur l’importance du soufisme et son rôle dans l’enracinement de la foi spirituelle dans les sociétés mauritanienne et marocaine.
Dernière modification : 23/01/2020 12:53:15