Social

Ouverture d’un atelier sur la protection des enfants en mobilité, selon des textes de la charia

Nouakchott,  14/01/2020
Entame mardi à Nouakchott des travaux d'un atelier pour présenter et introduire un guide destinés aux enfants en mobilité, selon les textes de la loi islamique. L'atelier est organisé par le ministère des Affaires islamiques et de l'Enseignement originel en coopération avec l’organisation Save the Children.

L'organisation de l'atelier fait partie d'un projet dit «bien-être» financé par l'Union européenne pour le renforcement des capacités en vue d'une meilleure gestion des migrations, de sorte à protéger les enfants en mouvement de l'exploitation et de la traite.

Le secrétaire général du ministère des Affaires islamiques et de l'Enseignement originel, M. Idrissa Kébé, a insisté dans un discours prononcé à cet effet, sur le grand soin accordé par le Saint Coran et la Sunna du Prophète à l'éducation des jeunes.

Il a souligné l'importance de ce guide, qui a été préparé en coopération avec les imams de Mauritanie, car il s'appuie dans son contenu sur des enseignements islamiques qui rejettent toutes les formes d'extrémisme et de violence, d’autant que cette action est conforme aux hautes directives du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

À son tour, le président de l'Union nationale des imams mauritaniens, Mohamed Lemine Ould Mehoud, a appelé à élever les enfants suivant la noble morale islamique, pour les protéger de toutes les formes d'extrémisme et de radicalisation, comme l'a ordonné le Saint Coran et la noble Sunnah du Prophète.

Le chef de l'organisation, M. Luis Pedro Lobo Albagnac, président de « Save the Children » en Mauritanie, a salué les grands efforts déployés pour réaliser cet important guide pour la Mauritanie.

M. José Luis Suarez Salazar, attaché chargé de programme pour le fonds fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, à la délégation de l’UE à Nouakchott, qui représente l'Union européenne, a expliqué l'importance d'accorder une grande attention aux enfants, compte tenu des circonstances difficiles dans lesquelles ils vivent aujourd'hui. Le responsable européen dit apprécier le partenariat avec le ministère, qui a abouti à ce guide visant à protéger les enfants contre l’égarement.

L'ouvert de l’atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère des Affaires sociales, de la Famille et de l'Enfance, M. Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Ould Sidi Yahya.
Dernière modification : 14/01/2020 14:13:44