Economie

Ouverture des travaux d’un atelier sur la dynamisation du cadre-type pour la macro-économie et le budget

Nouakchott,  08/01/2020
Les travaux d’un atelier sur la dynamisation d’un cadre-type pour la macro-économie ont démarré mercredi à Nouakchott.

La rencontre est organisée par le ministère de l’économie et de l’industrie, en collaboration avec l’Afritac de l’Ouest, le projet Gouvernance du Secteur Public, la Banque Mondiale (BM) et le Fond Monétaire International (FMI).

Cet atelier de six jours est donc le fruit de la coopération entre les divers partenaires au développement en vue de dynamiser le cadre-type budgétaire global.

Le secrétaire général du ministère de l’économie et de l’industrie par intérim, M. Mohamed Salem Ould Soueilim, a affirmé que cet atelier intervient dans un contexte inédit, en l’occurrence les importantes réformes à l’exécution notre pays s’attèle, dans la mesure où notre mettra bientôt en ouvre le plan deuxième plan d’action de la stratégie de croissance accélérée et de bien-être pour la période 2021-2025, la promotion de la bonne gouvernance, de la transparence et de l’efficacité des politiques économiques. Autant d’objectifs qui constituent une priorité nationale.

Il a ajouté que ce modèle permettra de formuler des hypothèses économiques globales adéquates et harmonisées avec les objectifs déterminés par la loi de finances organique, soulignant que l’exécution et le suivi des réformes nécessite des outils d’analyse économique, de prise de décision.

Le secrétaire général du ministère de l’économie et de l’industrie par intérim a précisé que ce modèle a été formulé à la faveur des circonstances actuelles pour prendre en compte la concrétisation et le suivi des politiques économiques. Le résultat qui en est attendu n’est autre que la hausse du taux de croissance et le recul du taux de pauvreté, conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et le programme du gouvernement de Monsieur Ismail Bedde Cheikh Sidiya.

M. Mohamed Salem Ould Soueilim a conclu son mot d’ouverture en affirmant qu’il apprécie l’apport de la cellule du projet gouvernance du secteur public. Il a réitéré ses remerciements à la BM, au FMI et à l’Afritac de l’Ouest pour leur appui perpétuel pour le processus de développement du pays.

L’ouverture s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère des Finances, du Représentant Résident du FMI et d’un représentant de la BM.
Dernière modification : 08/01/2020 20:30:06