Activités parlementaires

Nous allons adopter une vision stratégique inclusive de notre action diplomatique (ministre des affaires étrangères)

Nouakchott,  25/12/2019
l’Assemblée nationale a consacré la plénière qu’elle a tenue, mercredi à Nouakchott, au suivi des réponses apportées par le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens de l’étranger, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, à une question orale du député Mohamed Bouya Cheikh El Maamoune Cheikh Mohamed Vadel, relative au niveau de l’efficacité de la diplomatie mauritanienne et sa capacité de réaliser les objectifs attendus d’elle.

Dans sa question, le député a qualifié la politique du département des affaires étrangères de ‘’ loin du professionnalisme dans de nombreux domaines, débutant par la gestion du personnel, passant par la carte de représentation et terminant par l’absence d’une vision stratégique’’, selon ses propos.

Le député a également soulevé ce qu’il a qualifié de ‘’dysfonctionnements majeurs qui caractérisent l’action de ce secteur central et important dans ses différents appareils de gestion et les mécanismes et méthodes utilisés pour la sélection de ses staffs’’.

Le député Mohamed Bouya Cheikh El Maamoune Cheikh Mohamed Vadel, a enfin demandé au ministre de donner des explications à cette situation et de préciser les mesures prises pour y remédier.

Il a enfin interrogé le ministre sur le sort du journaliste Ishagh Ould Moctar et l’homme d’affaires Moustapha Rachid et les efforts entrepris par son département pour ces deux cas précis.

En réponse, le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens de l’étranger a précisé que son département fait actuellement l’objet de profondes réformes aussi bien au niveau de l’organigramme que de la vision stratégique inclusive de l’action diplomatique avec ses formes et applications en perpétuels changements aux plans bilatéral et multilatéral.

Tout cela, dit-il, intervient en concrétisation de la vision perspicace du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour la diplomatie mauritanienne, vision inspirée des succès récents et d’une stratégie ambitieuse fondée sur une prise de conscience profonde des insuffisances et du travail colossal qui doit être exercé.

Il a noté que le Mauritanie est le seul pays dans la région qui adhère à une série de regroupements géostratégiques indispensables pour la paix, la stabilité et les échanges économiques avec les pays du monde.

‘’ En plus de son appartenance à des organisations sous régionales comme le G5 Sahel, l’Union du Maghreb Arabe, l’OMVS et régionales comme l’Union Africaine, la Ligue des Etats Arabes, l’OCI, le dialogue 5+5 et l’Union pour la Méditerranée, la Mauritanie bénéficie d’un accord de partenariat avec le groupe des pays d’Afrique de l’Ouest’’, précise le ministre.

Il a ajouté que la Mauritanie n’est pas seulement membre de ses regroupements mais aussi dirigeant dont le leadership est reconnu.

Au sujet du plan d’action, le ministre a précisé que son département travaille pour identifier un certain nombre d’objectifs dont la promotion des ressources humaines, la création d’une académie diplomatique, la mise en place d’un système d’évaluation du rendement des staffs du ministère, la vulgarisation des missions des diplomates, l’instauration d’un système de rotation efficace et concret et l’organisation d’un congrès annuel pour les ambassadeurs afin de les édifier davantage sur la politique du pays pour la défendre.

Il sera procédé, dit-il, dans le cadre de ce plan à l’élargissement de la carte de représentation diplomatique qui constitue un objectif essentiel, sachant que notre pays est représenté au niveau de tous les continents d’une manière directe par un ambassadeur résident ou indirecte par un ambassadeur non résident et ce à travers 44 missions diplomatiques ou consulaires à l’étranger.

Le ministre a expliqué que parmi les objectifs définis par le ministère pour la période 2019/2020 comme étant des préludes essentiels pour une diplomatie dynamique et compétence figurent le respect de ses traditions consistant au bon voisinage, la poursuite de la politique ‘’main tendue et le dialogue avec tous les pays, l’adoption du principe de non-ingérence et du respect mutuel, indépendamment de la divergence de vues sur certaines questions et la contribution à la recherche de la paix dans le Moyen-Orient.

Au sujet de l’intérêt qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, aux mauritaniens de l’étranger, le ministre a indiqué qu’elle se concrétise dans la nouvelle appellation du ministère et la création d’une direction générale pour les mauritaniens de l’étranger.

Il a ajouté que son ministère a dépêché des missions et équipes mobiles pour l’inscription et la remise des pièces nationales d’état civil à nos compatriotes à l’étranger, en plus de la création d’un centre d’urgence pour le suivi de leur situation.

Le ministre des affaires étrangères a également souligné que son département continue à exercer tout ce qui est en son pouvoir pour assurer le retour de nos compatriotes Ishagh Ould Moctar et Moustapha Rachid, sains et saufs.

M. Ould Cheikh Ahmed a encore précisé que le gouvernement, en application des orientations du Président de la République, mène d’intenses efforts pour le suivi de près la question de ces citoyens et a passé en revue les contacts exercés par son département à cet effet.

‘’Notre département salue tout effort exercé par l’assemblée nationale versant dans la réalisation de l’objectif pour lequel nous militons tous, à savoir la libération de ces deux citoyens et leur retour au pays sains et saufs’’, a conclu le ministre.
Dernière modification : 25/12/2019 22:31:45