Politique

Des assises nationales pour la commémoration du 30ème anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant

Nouakchott,  20/11/2019
Des assises nationales de l’enfance, sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, ont été organisées, mardi à Nouakchott, par le département des affaires sociales pour célébrer le 30ème anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant.

La manifestation a donné lieu à des expositions culturelles et artistiques traitant des sujets sociaux, la déperdition scolaire, la protection de l’enfant contre la violence et l’exploitation et la gestion de la problématique du mouvement des enfants ainsi que des jeux de loisir et des concours intellectuels.

S’exprimant pour l’occasion, la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Dr. Nene Oumou Deffa Kane, a précisé la convention relative aux droits de l’enfant, ratifiée par la Mauritanie et un grand nombre de pays, constitue une charte pour la défense des droits de l’Homme, qui a permis depuis son adoption, de changer le niveau de vie des milliers d’enfants, à travers l’amélioration des mécanismes visant l’amélioration de leur accès aux services sociaux essentiels et leur protection contre la violence et l’exploitation.

Elle ajouté : les engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visent à garantir pour la Mauritanie un développement durable et équitable profitant à toutes les franges de la population, notamment les femmes et les enfants.

Elle a noté que le programme du gouvernement du Premier ministre se fixe comme priorité la promotion d’un modèle développement devant améliorer le cadre de vie d’une manière pérenne par l’émancipation des ressources humaines et l’élargissement du champ d’accès aux services de base.

La ministre a enfin précisé que la Mauritanie a enregistré, depuis sa ratification de la convention, des avancées en matière d’application de ses dispositions par le biais de leur harmonisation avec nos juridictions nationales et les critères des droits de l’homme, définis par la convention, ce qui a permis l’adoption et la mise en œuvre d’un code général de l’enfant et la création de plusieurs instruments institutionnels chargés des questions de l’enfance.

Pour sa part, le représentant de l’UNICEF en Mauritanie, M. Hervé Péries, a précisé que la commémoration de cet anniversaire, sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, constitue la preuve de l’intérêt qu’accorde la Mauritanie aux droits de l’enfant et à l’implication des acteurs intervenant dans le domaine, société civile, parents et familles.

Quant à la représentante des enfants, Mlle Yehdiha Mint Yarahallah, elle a vivement apprécié les efforts déployés par la Mauritanie pour améliorer le niveau de vie des enfants, notant que les défis dans le domaine sont encore immenses.

Elle a ajouté que la Mauritanie fonde de grands espoirs sur ses fils, qui eux aussi comptent sur le pays pour leur créer les conditions nécessaires pour bâtir une génération instruite et apte à assumer ses responsabilités et être à la hauteur des attentes et aspirations du pays.

La ministre a visité, par la suite, l’école fondamentale d’excellence de Dar-Naim et distribué des kits scolaires aux écoliers.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la justice, du wali de Nouakchott Ouest et du commissaire adjoint aux droits de l’Homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile et le commissaire adjoint à la sécurité alimentaire.
Dernière modification : 21/11/2019 09:47:34