Social

Atelier sur les résultats de l’étude relative aux besoins en formation des forces de sécurité dans le domaine des droits humains et du genre

Nouakchott,  14/11/2019
Les travaux d’un atelier portant sur l’examen des résultats des études relatives aux besoins des forces de défense et de sécurité dans le domaine des droits de l’homme et du genre ont démarré jeudi à Nouakchott.

Cet atelier de deux jours est organisé par le centre des études et de recherches sur l’Ouest-saharien en collaboration avec l'Ecole de Maintien de la Paix « Alioune Blondin Beye » (EMP), sur un financement des Nations Unies.

A cette occasion, le directeur général du centre des études et des recherches sur l’Ouest-saharien, M. Mohamed Vall Ould Bah, a indiqué que cette étude dont les résultats sont présentés entre dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme dans les Etats du G5- Sahel.

A son tour, le représentant de l’EMP a fait part de l’importance de cette rencontre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans la région du sahel, soulignant que l’étude relative aux besoins en formation des forces de défense et de sécurité dans le domaine des droits de l’homme et du genre concerne l’intégration des points de vue, en particulier ceux relatifs au projet de modernisation des forces de défense et de sécurité dans l’espace des Etats du G5-Sahel.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de responsables des forces armées et de sécurité, de fonctionnaires de différents départements et de représentants de la société civile.
Dernière modification : 14/11/2019 18:39:25